Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Dimanche 22 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Laisser “craquer”

 

ÉVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT JEAN 12, 20-33

0322 STP15 0322 STP15  En ce temps-là, il y avait quelques Grecs parmi ceux qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu pendant la fête de la Pâque. Ils abordèrent Philippe qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande : “Nous voudrions voir Jésus.” Philippe va le dire à André, et tous deux vont le dire à Jésus. Alors Jésus leur déclare : “L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruits. Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. Maintenant, mon âme est bouleversée. Que vais-je dire ? «Père, sauve-moi de cette heure !» – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! Père, glorifie ton nom !” Alors, du ciel vint une voix qui disait : “Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore.” En l’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : “C’est un ange qui lui a parlé.” Mais Jésus leur répondit : “Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette voix, mais pour vous. Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant, le prince de ce monde va être jeté dehors ; et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes.” Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir.

 

Aux Grecs présents à Jérusalem qui cherchent à le voir, Jésus dit : “L’heure est venue…”, il arrive au terme de sa mission, il le sait.

Avec l’image du grain de blé, il nous propose de porter le regard plus loin.

Un tout petit grain de blé est capable de produire un épi de nombreux grains. Un grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il craque sous la force du germe de vie qu’il contient.

Jésus, par cette image, nous dit quelque chose de lui, de nous, de la vie. Je repasse en mémoire la vie de Jésus, je repère ce qu’il a laissé “craquer” pour vivre jusqu’au bout sa mission.

Et moi, qu’est-ce que je dois laisser “craquer” ?

“Qui aime sa vie la perd, qui s’en détache en ce monde – comme l’enveloppe du grain de blé – la gardera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir qu’il me suive.”

Ce sont les invitations de Jésus pour ses disciples et pour moi aussi. Je demande la grâce au Seigneur de prendre le même chemin que celui qu’il a pris.

Fintxt Fintxt  

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Dimanche 22 mars 2015 - 00h00 • 358 visites

Actualités de l'Eglise

En 2017, la DCC fête ses 50 ans
Chaque année, la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) accompagne et envoie plus de...

Commentaires du dimanche 26 février
26 février 2017, 8éme dimanche du temps ordinaire, commentaires des lectures bibliques,...

Homélie du dimanche 26 février
Huitième dimanche du Temps Ordinaire

Mgr Luc Ravel nommé archevêque de Strasbourg
Le Pape François a nommé, ce samedi 18 février, Mgr Luc Ravel archevêque du diocèse de...

« Silence » : Rien ne sert de mourir, il faut partir au loin
Fiche de l’Observatoire Foi et Culture (OFC 2017, n° 7) sur le film de Martin Scorsese,...

Haut de page