Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Nazareth

Communauté Nazareth : Monastère du Sacré-Cœur 12, rue du Marquiseul 59144 Wargnies le Petit

 

 

EXTRAITS DES STATUTS :

 

Introduction

La communauté Nazareth entre dans la catégorie de ce qu’on appelle communément « Communauté d’alliance »*. Il s’agit d’une association privée de fidèles, de droit diocésain et dépendante de l’Ordinaire de Cambrai. Elle est reconnue par l’Ordinaire dont elle dépend (cf. canon 299, § 3) : l’Archevêque de Cambrai.

Elle a pour siège le Monastère du Sacré-Cœur au 12, rue du Marquiseul à Wargnies le Petit (59144).

 

Historique

La communauté Nazareth est née autour d’une famille dans la mouvance du Renouveau Charismatique, le 1er février 1975, dans le diocèse de Lille. Elle se retrouvait, dix ans plus tard, le 15 août 1985, accueillie dans le diocèse de Cambrai, où elle prenait en compte un très grand monastère que venaient de quitter des sœurs rédemptoristines. Il semblait évident à l’époque que des frères et sœurs en nombre seraient envoyés par la Providence, pour compléter le noyau familial qui s’installait et constituer une communauté de vie, à l’instar d’autres communautés qui naissaient alors en d’autres lieux. Il n’en a pas été ainsi. En effet, les années passant, la communauté s’est enrichie de nouveaux membres qui, bien que Nazaréens, n’avaient pas l’appel à résider au monastère, mais à vivre en plein monde de la spiritualité nazaréenne, qui s’était précisée au long des années. C’est la raison pour laquelle la communauté Nazareth se présente comme une communauté d’alliance.

 

Identité spirituelle

La spiritualité de la communauté Nazareth se fonde sur les Paroles de la Sainte Ecriture reçues au fil des ans, véritables bénédictions qui constituent les assises de la communauté.

 

1ère bénédiction : « Ma maison sera appelée Maison de prière pour tous les peuples » Is 56,7

La grâce de la présence de Jésus :

Par le don de la paix :

« Dans ce lieu je donnerai la paix » Ag 2,9

Par le don de la Parole, parole vivante pour moi aujourd’hui :

« Le Verbe était Dieu… et il a habité parmi nous. » Jn 1, 1 et 14

 

2ème bénédiction : « Joseph… prit avec lui l’enfant et sa mère… et vint s’établir dans une ville appelée Nazareth »

Mt 2, 21 et 23

La grâce de vivre sous le patronage de Joseph et de Marie.

 

3ème bénédiction : « Recherchez la paix pour la ville où je vous ai déportés ; priez Yahvé en sa faveur,

car de sa paix dépend la vôtre » Jr 29, 7

La grâce de fleurir dans le terroir où nous sommes plantés.

 

4ème bénédiction : « Jésus vint en Galilée, proclamant l’Evangile de Dieu et disant :

«  Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est tout proche : convertissez-vous » Mc 1, 14 et 15

La grâce de l’espérance eschatologique.

 

5ème bénédiction : « Voilà cette ville, assez proche pour y fuir, et elle est peu de chose. Permets que je m’y sauve - est-

ce qu’elle n’est pas peu de chose ? - et que je vive ! » Gn 19, 20

La grâce d’être «  ville de refuge » Nb 35, 11.

 

6ème bénédiction : « Assur ne nous sauvera pas, nous ne monterons plus sur nos chevaux… c’est de moi que vient ton

fruit. » Os14, 4 et 9

La grâce de l’abandon à la Providence.

 

 

Ces bénédictions sont développées plus longuement dans le livre de spiritualité de la Communauté, intitulé « Livre de la vie cachée ».

Parmi les moyens spirituels qui sont proposés pour la sanctification des Nazaréens, figurent la pratique des sacrements, notamment la communion eucharistique fréquente et dans son prolongement l’adoration, la récitation du chapelet autant que possible chaque jour, la prière de louange charismatique (en appelant toujours au retour en gloire de Jésus), l’hospitalité et, au quotidien, l’abandon à la divine Providence.

 

Ainsi, les membres de la communauté « fleurissent là où ils sont plantés », en participant simplement à la vie de l’Eglise et du monde en leurs résidences respectives et en complètes responsabilité et autonomie.

 

Tout au long de l’année, des rendez-vous sont prévus pour rassembler les Nazaréens en des temps forts, lors de soirées, journées ou sessions, organisés dans le but de :

  • s’enraciner toujours plus dans la grâce de la communauté,
  • se connaître davantage,
  • prier ensemble,
  • se former à la vie en Dieu et à l’amour des autres grâce à une catéchèse adaptée, à un enseignement s’appuyant sur la Bible et le Magistère, et à la vie communautaire,
  • vivre la convivialité sous ses formes chrétiennes : travail en commun, détente, repas festifs, etc.

 

 

HORAIRES DES RENDEZ – VOUS DE PRIERES OUVERTS A TOUS

 

Du lundi au jeudi :

     - Laudes à 9h30

     - Adoration à 15h

     - Chapelet à 15h30

 

Le vendredi :

     - Messe à 9h

     - Adoration continuée de 9h30 à 20h

     - Groupe de prière de 20h à 21h

 

 

** Forgé par le Secrétariat de l’Episcopat, ce terme apparaît pour la première fois dans l’Annuaire de l’Eglise Catholique en France de 1992

 

 

 

Article publié par Service com • Publié Mercredi 29 mai 2013 • 2547 visites

Actualités de l'Eglise

En 2017, la DCC fête ses 50 ans
Chaque année, la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) accompagne et envoie plus de...

Commentaires du dimanche 26 février
26 février 2017, 8éme dimanche du temps ordinaire, commentaires des lectures bibliques,...

Homélie du dimanche 26 février
Huitième dimanche du Temps Ordinaire

Mgr Luc Ravel nommé archevêque de Strasbourg
Le Pape François a nommé, ce samedi 18 février, Mgr Luc Ravel archevêque du diocèse de...

« Silence » : Rien ne sert de mourir, il faut partir au loin
Fiche de l’Observatoire Foi et Culture (OFC 2017, n° 7) sur le film de Martin Scorsese,...

Haut de page