Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Conférence de presse campagne du denier 2014

Conférence de presse pour le lancement de la campagne 2014 du Denier de l'Eglise

Le jeudi 13 mars au séminaire de Lille, s’est tenue la conférence de presse annuelle pour le lancement de la compagne du denier de l’Eglise.

 

Cette année, c’était au tour de Mgr François Garnier, archevêque de Cambrai,  de rappeler l’importance du denier pour la vie de l’Eglise. Il a lancé trois appels précis.

 

  • Le premier vers les catholiques pratiquants : « seulement la moitié de ceux-ci donnent au denier. Il est urgent qu’ils cotisent au denier car c’est le denier qui assure un salaire modeste aux prêtres, aux laïcs salariés et qui permet leur formation. Un pratiquant qui ne donne pas au denier, c’est incompréhensible ! »
  • La second aux parents catholiques qui donnent au denier : « il est nécessaire d’informer la génération suivante de la nécessité de donner au denier, même modestement. »
  • Le troisième aux familles qui comptent à un moment ou un autre sur l’Eglise, pour un mariage, des obsèques, un baptême, le caté, la confirmation,…

 

Il a demandé également que partout, on honore les messagers collecteurs, une armée modeste de personnes qui ont le courage d’aller chez les gens pour porter un message : voilà ce que l’Eglise vit. Je suis bouleversé lorsque je les rencontre, car ils ramassent une partie du denier, mais quel courage !

 

Vidéo de l’intervention de Mgr Garnier

 

 

Le Denier, c'est aussi un site

www.denierchti.fr, site  conçu en partenariat avec les diocèses de Lille et d'Arras, redonne les fondamentaux du denier de l'Eglise et permet de donner en ligne.

 

Témoins

Cinq témoins ont répondus aux questions des journalistes sur l’importance du denier pour leur vie.

Ci-dessous les témoignages de Benjamin, séminariste pour le diocèse de Cambrai et de Quentin, laïc salarié du diocèse d’Arras.

 

Benjamin – 37 ans

Pour moi, le denier participe au fonctionnement de l’Eglise que j’aime parce qu’elle me connecte avec Le Seigneur.

 

Depuis le début de ma formation au séminaire, je dois imaginer de quoi dépendent ses ressources. Avant jeune, je pensais que le denier c’était pour les vieux, mais c’est à chacun de participer selon ses moyens.

 

Au séminaire nous prions pour les bienfaiteurs qui donnent aussi une intention de prière que l’on porte pour eux. Ce lancement de la campagne est une occasion de prier pour ceux qui donnent, de rendre grâce pour ceux qui donnent.

 

Quentin – 26 ans

Cela fait 3 ans et demi que je suis embauché comme salarié du diocèse d’Arras. C’est mon premier travail. Pendant mes études j’y avais fait un stage et quand j’ai cherché du travail, j’ai eu d’autres propositions mais j’ai dit oui à celle-là.

 

Je suis responsable support informatique et téléphonie et je travaille aussi à mi-temps pour la comptabilité... Ce travail est pour moi, une vocation, il me permet d’avoir des contacts exceptionnels avec des bénévoles. C’est beau de pouvoir aider les bénévoles au service de l’Eglise

 

Pour moi, le denier, c’est le geste qui permet aux gens de donner ce qu’ils ont reçu, l’Esprit-Saint, mais d’une autre façon. C’est un beau geste qui est important.

 

J’ai conscience que, pour mon salaire, je dépends du denier, cela rend humble et je suis reconnaissant vis-à-vis des gens. En travaillant pour l’Eglise, c’est quelque chose que j’avais intégré tout de suite.

 

Quand je saisis les chèques du denier en comptabilité, quand j’ouvre les enveloppes, je vois les messages des gens qui demandent par exemple, « priez pour ma fille »,… ou qui disent « j’ai vécu quelque choses de beau dans ma paroisse du coup je donne au denier ». C’est important de prier pour les gens qui parfois donnent parfois seulement 5  euros.

 

Tout cela me permet aussi de grandir dans la foi, et c’est important pour moi qui ai beaucoup été engagé dans la pastorale pendant mes années lycées.

 

 

 

 

Article publié par Service com • Publié Lundi 17 mars 2014 • 2972 visites

Actualités de l'Eglise

Mgr Antoine Hérouard nommé évêque auxiliaire de Lille
Le pape François a nommé, ce mercredi 22 février, Mgr Antoine Hérouard évêque auxiliaire du...

Où en est la laïcité française ? Pistes de réflexion
Fiche de l’Observatoire Foi et Culture (OFC 2017, n°8) sur la laïcité française....

Fragiles et fraternels dans la vie religieuse
Animés d’une foi authentique, mais pour beaucoup d’entre eux de santé précaire ou fragiles...

Prier pour la France avant l’élection présidentielle
Jusqu’au 22 avril 2017, veille du premier tour de l’élection présidentielle, le Sanctuaire de...

En 2017, la DCC fête ses 50 ans
Chaque année, la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) accompagne et envoie plus de...

Haut de page