account_circle

Retraite de Profession de Foi

Deux jours intenses de bonheurs vécus et partagés

J’y crois ? J’y crois pas ?
Et si Dieu existait ? Ah bon, parce que Dieu existe ?...
Heureux ceux qui croient sans avoir vu….

Ce sont ces questions (et bien d’autres…) qu’une trentaine de jeunes cheminant vers la Profession de Foi se sont posées durant deux jours de retraites vécus à l’institut d’Anchin de Pecquencourt.

Essentiellement originaires des Paroisses St Laurent (Aniche) et St Vincent de Paul (Pecquencourt), ils ont été participants d’activités diverses et variées : échanges, témoignages, vidéos, contes, textes extraits de la Parole.

Tout ce beau programme leur a permis de réfléchir ensemble, mais aussi personnellement avant de passer à l’écriture de leur propre Profession de Foi.

Ils ont eu la grande chance d’être encadrés, entourés par de plus grands jeunes (13 à 20 ans) ainsi que d’aînés dans la foi qui rayonnaient de la joie de croire et de vivre.
Merci à eux. Ils sont tous notre Eglise d’aujourd’hui. Nous avons beaucoup de chance de les avoir !

Chants, mimes, jeux, bonne humeur et dynamisme ont contribué à l’établissement d’une excellente ambiance durant ces deux jours.

La retraite s’est achevée par une étape vers la Profession de Foi célébrée en l’église St Gilles de Pecquencourt par l’abbé Gérard Lorgnier accompagné du diacre Jean-François Gros.
Au cœur de cette célébration ils ont osé dire ce qu’ils croyaient en toute simplicité mais aussi en toute franchise.

Magnifique ! « Moi qui suis adulte, suis-je capable… Oserais je affirmer à ce point ma foi devant une nombreuse assistance ? ». C’est ce que se sont dits plusieurs responsables aînés…
Acceptons de nous laisser étonner, transformer par la foi de tous ces jeunes et de leurs animateurs.

La remise de la croix et de la Lumière ont été des moments forts et significatifs.

Merci à vous les jeunes.
Merci à vous les animateurs.

Merci à vous prêtres et diacre de nous permettre de vivre de tels moments.

Que notre Eglise est belle !

Article publié par Doyenné de l'Ostrevant • Publié le Lundi 18 février 2019 - 10h02 • 456 visites

keyboard_arrow_up