retour Espace prière - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Vendredi 5 avril

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

EN MÊME TEMPS

ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT JEAN 7,1-2.10.25-30

semaine 4 6 vendredi semaine 4 6 vendredi  Jésus parcourait la Galilée : il ne voulait pas parcourir la Judée parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. La fête juive des Tentes approchait. Lorsque les frères de Jésus furent montés à Jérusalem pour la fête, il y monta lui aussi, non pas ostensiblement, mais en secret.
Quelques habitants de Jérusalem disaient alors : « N'est-ce pas lui qu'on cherche à faire mourir ? Le voilà qui parle ouvertement, et personne ne lui dit rien ! Les chefs du peuple auraient-ils vraiment reconnu que c'est lui le Messie ? Mais lui, nous savons d'où il est. Or, lorsque le Messie viendra, personne ne saura d'où il est. » Jésus, qui enseignait dans le Temple, s'écria : « Vous me connaissez ? Et vous savez d'où je suis ? Je ne suis pas venu de moi-même : mais celui qui m'a envoyé dit la vérité, lui que vous ne connaissez pas. Moi, je le connais parce que je viens d'auprès de lui, et c'est lui qui m'a envoyé. » On cherchait à l'arrêter, mais personne ne mit la main sur lui parce que son heure n'était pas encore venue.

« Vous me connaissez ? Et vous savez d’où je suis ? Je ne suis pas venu de moi-même : mais il est véridique, Celui qui m’a envoyé, lui que vous ne connaissez pas »
Dans cet évangile, Jésus évoque le Mystère de l’Incarnation.
Vrai homme « on le connaît, on sait d’où il vient ». La foule parle du lieu concret d’habitation, ou de naissance ; dans un autre passage, on dira de lui « fils de Joseph, le charpentier », identité reçue d’une famille humaine. Pour la foule, impossible qu’il soit Dieu ! Et pour nous ?
Petit à petit, l’Écriture nous révèle Jésus comme vrai Dieu, celui que l’on ne connaît pas, qui nous échappe totalement : « vous ne connaissez pas Celui qui m’a envoyé ».
L’Incarnation, c’est le paradoxe et le mystère du « en même temps » vrai homme et vrai Dieu.

__
Je peux redire lentement, en pensant bien aux mots,
l’affirmation du CREDO :
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,
le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles.
Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu.

Article publié par Service com • Publié le Vendredi 05 avril 2019 - 00h03 • 226 visites

keyboard_arrow_up