Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Vendredi 27 février

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Impossible et raisonnable

 

EVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT MATTHIEU 5, 20-26

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : “Je vous le dis en effet : sivotre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : «Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement.» Eh bien ! Moi, je vous dis : tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu. Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande. Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison. Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou.”

 

Je peux entrer dans cet évangile en le regardant. J’imagine et vois les Douze autour de Jésus. La foule est là, en contrebas. C’est un peu comme Moïse dialoguant avec Dieu sur la montagne du Sinaï. Dans la fraîcheur de ce matin, je deviens l’un des Douze et Jésus me parle en disant “tu”. Je peux alors écouter l’Évangile en le mettant à la deuxième personne du singulier : Jésus me parle !

J’entends ces paroles, je me reconnais dans l’un ou l’autre des propos. J’entends l’appel, l’exigence de l’Évangile que Jésus veut réaliser en moi. Je laisse alors la Parole me toucher, me changer, me convertir.

Pour terminer, je peux rendre grâce et formuler une prière avec mes mots.

Il est possible aussi que ces paroles ne m’interpellent pas.

Alors, je peux rester en silence quelques instants en les écoutant à nouveau. Peut-être feront-elles chemin en moi.

Fintxt Fintxt  

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Vendredi 27 février 2015 - 00h00 • 652 visites

Le temps de l'Eglise

Lectures du jour :

> Avec Messe Infos

Actualités de l'Eglise

Vermeer catholique ?
L’exposition parisienne pour laquelle on ne fait qu’une heure de queue à condition d’avoir...

Le Patriarche œcuménique Bartholoméos à Taizé
Le patriarche Bartholoméos de Constantinople s’est rendu à Taizé dans la communauté...

Commentaires du dimanche 30 avril
23 avril 2017, 2éme dimanche de Pâques, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle...

L’accord de Paris sur le climat : de la COP 21 à la COP 22 à Marrakech
L’Accord de Paris de décembre 2015 de lutte mondiale contre le changement climatique a été...

Homélie du dimanche 30 avril
Troisième dimanche de Pâques

Haut de page