Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Lundi 20 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Repartir du Christ

MATTHIEU 1, 16.18-21.24A

 

Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ. Or, voici comment fut engendré Jésus-Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit.

 

La figure de Joseph surgit chaque année au milieu du carême alors qu’il est plutôt une figure de l’avent ou du temps de Noël.

Homme silencieux, les évangiles ne nous rapportent aucune parole de lui. Le seul mot dont on peut être sûr qu’il l’ait prononcé, c’est « Jésus », en réponse d’obéissance à l’ange qui lui demande de donner ce nom à l’enfant engendré de Marie.

Au coeur du carême, saint Joseph nous conduit à l’essentiel dans la sobriété de paroles, dans un silence qui ne prononce que «le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve) ».

Profitons de ce temps qui nous est donné pour repartir du Christ.

Fintxt4 Fintxt4  

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Lundi 20 mars 2017 - 00h03 • 145 visites

Haut de page