retour Espace prière - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Mercredi 21 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Quelle place pour la parole ?

Jean 8, 31-42

 

STP2018 0321 STP2018 0321  En ce temps-là, Jésus disait à ceux des Juifs qui croyaient en lui : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » Ils lui répliquèrent : « Nous sommes la descendance d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : “Vous deviendrez libres” ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : qui commet le péché est esclave du péché. L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. Si donc le Fils vous rend libres, réellement vous serez libres. Je sais bien que vous êtes la descendance d’Abraham, et pourtant vous cherchez à me tuer, parce que ma parole ne trouve pas sa place en vous. Je dis ce que moi, j’ai vu auprès de mon Père, et vous aussi, vous faites ce que vous avez entendu chez votre père. » Ils lui répliquèrent : « Notre père, c’est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous étiez les enfants d’Abraham, vous feriez les œuvres d’Abraham. Mais maintenant, vous cherchez à me tuer, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l’a pas fait. Vous, vous faites les œuvres de votre père. » Ils lui dirent : « Nous ne sommes pas nés de la prostitution ! Nous n’avons qu’un seul Père : c’est Dieu. » Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car moi, c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même ; c’est lui qui m’a envoyé.

 

Ces juifs qui croient en Jésus sont déroutés. Ils sont séduits par ses paroles et ses gestes, peut-être aussi par sa façon de se démarquer des autorités religieuses et politiques ; mais ils se sentent écartelés entre leur tradition et la nouveauté du message. Ils vivent une véritable rupture.

En définitive, Jésus demeure pour eux un obstacle, une pierre d’achoppement. Ils ne le reconnaissent pas comme l’envoyé du Père : « Sa parole ne trouve pas sa place en eux ».

A défaut de pouvoir les convaincre avec des mots, Jésus leur propose un chemin de confiance. Il leur demande d’être fidèles à sa parole et de l’aimer, car celui qui vient du Père est digne d’être aimé.

Il m’arrive, moi aussi, d’être tiraillé entre ce que je pense, ce que je crois et le message de l’Evangile.

Pour que la parole de Jésus trouve sa place en moi, je fais silence. Je peux contempler une croix, une icône. J’accueille son amour, sans poser de condition. Je fais confiance. Je laisse sa parole agir, librement…

Fintxt4 Fintxt4  

Article publié par Service com • Publié Mercredi 21 mars 2018 - 00h03 • 274 visites

keyboard_arrow_up