retour Espace prière - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Dimanche 24 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

QUI EST COUPABLE ?

EVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT LUC 13,1-9

semaine 3 1 dimanche semaine 3 1 dimanche  À ce moment, des gens qui se trouvaient là rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. » Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : “Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?” Mais le vigneron lui répondit : “Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.” »

Comme dans cet Évangile, des faits divers que l’on pourrait trouver dans les médias aujourd’hui sont troublants. Pourquoi certains sont morts et pas d’autres ? Qui est coupable ? Et de quoi ?
N’importe qui aurait pu mourir. Chercher un coupable ne mène à rien. Mais changer nos façons d’agir est plus constructif.
Est-ce que je ne ressemble pas quelquefois au figuier qui ne produit plus de fruits ?
Il vaut mieux « prendre soin » comme le fait le vigneron, il me faut donc de la patience et de la persévérance qui m’aideront à me convertir.
Est-ce que je suis prêt à me laisser travailler par le Seigneur ?

__

Jésus en ce temps de carême tu m’offres de changer mon regard, mes habitudes.
Par ta miséricorde, tu pardonnes ma paresse, tu me guides.
Viens produire en moi ce qui est indispensable pour donner du fruit, être un peu plus témoin de ma foi.

Article publié par Service com • Publié le Dimanche 24 mars 2019 - 00h03 • 183 visites

keyboard_arrow_up