retour Espace prière - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Mercredi des cendres

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Rentrer en soi-même

MATTHIEU 6,1-6,16-18

STP2019 0306 STP2019 0306  

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d’agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret : il te le revaudra.
Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de la maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.
Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret : il te le revaudra. »

 

« Retire-toi au fond de la maison, ferme la porte. »
Il peut s’agir d’une pièce de la maison, ou d’un endroit réservé à la prière. Mais ce lieu est aussi notre cœur profond, où que nous soyons !
Rentrer en nous-même, aller au plus loin, pour y trouver la présence de Dieu.
« Fermer la porte » aux bruits ambiants si forts, aux autres sollicitations si nombreuses, même à celles de notre ego qui nous feraient tirer orgueil de nos pauvres efforts !
Vivre chaque journée, dans le quotidien le plus banal, en étant vraiment présents à tout et à tous, en toute confiance, car appuyés sur Dieu lui-même.
Le Carême nous prépare à la fête de Pâques par un temps de conversion : renouveler notre foi et notre espérance en Dieu. En toute humilité et sans se mésestimer, nous y entrons pour accueillir sa grâce.
Dieu seul nous convertit, lui seul change nos cœurs.
« Ton Père te le revaudra » : il rendra nos cœurs brûlants de foi, d’espérance et d’amour…

__

« Reviens à moi de tout ton cœur,
car je suis un Dieu de tendresse. »

Article publié par Service com • Publié le Mercredi 06 mars 2019 - 00h03 • 385 visites

keyboard_arrow_up