retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Lundi 13 mars

Chaque jour, je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

2023 03 13 pexels-joshua-t-954283 2023 03 13 pexels-joshua-t-954283  ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT LUC (4, 24-30)

Dans la synagogue de Nazareth, Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays. En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère. Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. » À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.

 

LES YEUX DU COEUR

Ce texte manifeste, si besoin est, la complexité de l’être humain. Jésus nous fait découvrir que parfois, accueillir sans arrière-pensée ni critique, la parole d'un autre, n'est pas toujours facile. Pourquoi est-ce si difficile ? Sans doute faire confiance ne va pas de soi. On dirait même que la critique est naturelle parfois !

En ce temps de carême, essayons de privilégier la confiance sur la critique. Voir avec des yeux neufs, celui que nous croyons connaître « par cœur », pour l'accueillir « par le cœur ».

_

« Ô mon Jésus, c'est peut-être une illusion, mais il me semble que vous ne pouvez combler une âme de plus d'amour que vous n'en avez comblé la mienne ;
c'est pour cela que j'ose vous demander d'aimer ceux que vous m'avez donnés comme vous m'avez aimée moi-même. »

(Sainte Thérèse de Lisieux, manuscrit C, 35r, 1897)

 

Article publié par Service communication • Publié le Lundi 13 mars 2023 - 00h30 • 418 visites

keyboard_arrow_up