retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Mercredi 8 mars

Chaque jour, je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

2023 03 08 pexels-rodnae-productions-8674147 2023 03 08 pexels-rodnae-productions-8674147  ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT MATTHIEU (20, 17-28)

En ce temps-là, Jésus, montant à Jérusalem, prit à part les Douze disciples et, en chemin, il leur dit : « Voici que nous montons à Jérusalem. Le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, ils le condamneront à mort et le livreront aux nations païennes pour qu’elles se moquent de lui, le flagellent et le crucifient ; le troisième jour, il ressuscitera. »

Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils Jacques et Jean, et elle se prosterna pour lui faire une demande. Jésus lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. » Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? » Ils lui disent : « Nous le pouvons. » Il leur dit : « Ma coupe, vous la boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé par mon Père. » Les dix autres, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères. Jésus les appela et dit : « Vous le savez : les chefs des nations les commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ; et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave. Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

 

ESCLAVE OU SERVITEUR ?

L’orgueil nous guette, comme il guettait les disciples en leur temps. Nous nous mettons à l’écoute de la Parole tous les jours pendant le carême avec ce livret, nous essayons de fournir des efforts : nous méritons donc bien que le Seigneur nous accorde une place privilégiée ! C’est là notre orgueil qui parle.
Malgré notre bonne volonté, nous sommes toujours pêcheurs appelés à nous convertir pour nous mettre à la suite du Christ. Et si nous avons la sensation d’approcher du but par nos efforts, c’est que nous en sommes encore loin ! Le Seigneur nous appelle à nous mettre au service des plus fragiles, à donner notre vie pour le servir à travers notre prochain, quitte à paraître faible aux yeux des hommes ! Alors, plutôt que de s’enorgueillir du chemin parcouru, retroussons-nous les manches pour nous mettre davantage au service !

_

« Mon doux Seigneur, que je te découvre aujourd'hui et tous les jours
dans la personne de tes malades et qu'en les servant, je te serve aussi ;
Que je te reconnaisse aussi quand tu te caches
sous le déguisement de ceux qui sont facilement irritables, exigeants et déraisonnables,
et que je dise : "Jésus plein de patience, comme il est doux de te servir"
Seigneur, donne-moi cette foi qui désire et mon travail ne sera jamais ennuyeux.
Je trouverai toujours du bonheur à supporter les humeurs
et à accomplir les souhaits des pauvres souffrants. »

(d’après sainte Teresa de Calcutta)

Article publié par Service communication • Publié le Mercredi 08 mars 2023 • 480 visites

keyboard_arrow_up