retour Espace prière - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Mardi 9 avril

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Je crois

ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT JEAN 8, 21-30

STP2019 0409 STP2019 0409  

Jésus disait aux Juifs : “Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je m’en vais, vous ne pouvez pas y aller.” Les Juifs disaient : «Veut-il donc se suicider, puisqu’il dit : “Là où moi je m’en vais, vous ne pouvez pas y aller” ?» Il leur répon­dit : “Vous, vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. Si, en effet, vous ne croyez pas que moi, je suis, vous mourrez dans vos péchés.” Ils lui demandaient : “Qui es-tu donc ?” Jésus leur répondit : “Je n’ai pas cessé de vous le dire. J’ai beaucoup à dire sur vous, et beaucoup à condamner. D’ailleurs, celui qui m’a envoyé dit la vérité, et c’est de lui que j’ai entendu ce que je dis pour le monde.” Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père. Jésus leur déclara : “Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, je suis, et que je ne fais rien par moi-même, mais tout ce que je dis, c’est le Père qui me l’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul parce que je fais toujours ce qui lui plaît.” Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.

Jésus se présente comme celui qui s’est révélé à Moïse au buisson ardent : « Moi, JE SUIS. » Il fait référence au fameux Yahvé de l’Ancien Testament, qu’on peut traduire par « Je suis celui qui suis ».
Il redit son intimité avec le Père : « le Père me l’a enseigné », « Celui qui m’a envoyé est avec moi », « il ne m’a pas laissé seul » « je fais toujours ce qui lui plaît. »
Dans ce texte, Jésus expose également une éventualité : « Vous mourrez dans vos péchés. » Il ne dit pas quelle sera la conséquence de ce type de mort, mais il donne un antidote : croire.
Croire en Jésus n’était pas si évident de son vivant, et sa condamnation, puis sa mort « élevé » sur la croix, ne rendront pas plus simple l’action de croire en lui. Mais tout l’enjeu est là.
Jésus est le Fils du Père, il est Dieu comme le Père.
Le don de la foi permet d’entrer dans ce mystère.

__

« Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre ;
et en Jésus-Christ, son Fils unique,
notre Seigneur… »

 

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié le Mardi 09 avril 2019 - 00h03 • 165 visites

keyboard_arrow_up