Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Mardi 24 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Tel Père, tel Fils

 

ÉVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT JEAN 8, 21-30

0324 STP15 0324 STP15  En ce temps-là, Jésus disait aux pharisiens : “Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller.” Les juifs disaient : “Veut-il donc se donner la mort, puisqu’il dit : «Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller» ?” Il leur répondit : “Vous, vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, Je suis, vous mourrez dans vos péchés.” Alors, ils lui demandaient : “Toi, qui es-tu ?” Jésus leur répondit : “Je n’ai pas cessé de vous le dire. À votre sujet, j’ai beaucoup à dire et à juger. D’ailleurs, Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde.” Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père. Jésus leur déclara : “Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, Je suis, et que je ne fais rien de moi-même ; ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.” Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.

 

Je peux comprendre la difficulté des juifs à reconnaître qui est Jésus : “Moi, je suis d’en haut… Je ne suis pas de ce monde...

Là où je m’en vais, vous ne pouvez pas y aller.” De plus, Jésus revendique par deux fois son titre divin “Je suis”, nom par lequel Dieu s’est révélé à Moïse.

Ce questionnement des juifs reste actuel pour beaucoup d’entre nous : qui es-tu donc Jésus ? Sa réponse annonce sa mort sur la croix : “Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez.”

Je fais silence.

Je me sens invité à te regarder, Jésus, sur la croix.

Par ta mort, tu témoignes d’un amour tout puissant qui va jusqu’au bout de la mission : tu révèles ton Père et ton intimité avec lui.

Avoir la certitude, Jésus, que tu m’accompagnes tous les jours, dans la joie, dans les épreuves aussi.

Être relié à toi pour approfondir le mystère du “Je suis”.

Entendre Dieu me dire : “Ce que «je suis», tu le sauras en découvrant ce que je ferai avec toi… dans ton histoire.”

Fintxt Fintxt  

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Mardi 24 mars 2015 - 00h00 • 369 visites

Actualités de l'Eglise

Narthex : Un été riche en découvertes artistiques
La revue numérique Narthex est pensée comme un espace de dialogue entre la société et...

La cité du vin à Bordeaux
Le 28 juin 2007, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la...

Fête de la musique : A la découverte de la musique liturgique
Pour la Fête de la musique célébrée ce 21 juin, nous vous proposons de découvrir le...

Sortie du livre : « Tous utiles, tous acteurs »
A l’occasion de la sortie du livre : « Tous utiles, tous acteurs »,...

117 ordinations prévues pour l’année 2017
Comme chaque année, à proximité de la fête des Saints Pierre et Paul, Apôtres (29 juin), des...

Haut de page