Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Une messe chrismale pleine d'émotions

C'est à l'église St Géry de Valenciennes qu'a eu lieu la messe chrismale en présence de Mgr Garnier et Mgr Ulrich. Un temps pour bénir les huiles, un temps de renouvellement des promesses des ordonnés, mais aussi un temps d'encouragement

Une église comble pour ce bel évènement annuel, un peu particulier cette année puisqu'en présence de deux évêques : Mgr Garnier et Mgr Ulrich.

Mgr Garnier prend la parole pour présenter son confrère originaire de la même région que lui et plaisante ainsi : "il est né à Dijon capitale de la Bourgogne et moi à Beaune capitale du Bourgogne "!

Il le remercie pour la délicate attention dont il a fait preuve à l'égard de son diocèse en proposant de venir célébrer la messe chrismale.

 

Le peuple rassemblé, les ordonnés présents en grand nombre, prient pour leur évêque depuis l'annonce de sa maladie mais l'occasion leur est donnée de le soutenir différemment ce soir et ils le font par de chaleureux et longs applaudissements après sa prise de parole. L'émotion est palpable chez tous et ce sentiment n'a pas échappé à Mgr Ulrich qui dans son homélie le soulignera ainsi " En présence de votre évêque qui lutte courageusement contre la maladie, et que vous soutenez de vos pensées, de votre prière, de votre reconnaissance amicale ..."

 

Messechrismale2018 18 Messechrismale2018 18      Messechrismale2018 17 Messechrismale2018 17        messechrismale2018 3 messechrismale2018 3  

 

Après le temps de la Parole, Mgr Ulrich dans son homélie rappelle pourquoi nous sommes rassemblés aujourd'hui : "Si nous sommes venus dans cette église et pour cette messe chrismale, c'est pour faire un pas de plus : non seulement agir comme le Christ le fait, à sa suite et à sa ressemblance, mais surtout entrer en Lui, nous abreuver au don qu'Il nous fait de Lui-même. "

Il détaille également ce que sera cette bénédiction sur les différentes huiles, et leurs effets sur ceux qui les recevront. Pour l'huile des malades elle n'est pas un médicament, elle aide celui qui la reçoit à vivre avec sa maladie, la supporter du mieux qu'il peut en plaçant toute sa confiance dans le Christ, voire en lui offrant sa souffrance.

L'huile des catéchumènes et le Saint Chrême doivent aider ceux qui en sont oints à vivre en témoins et porteurs de la Bonne Nouvelle. Ces huiles fortifient nos âmes et nos coeurs pour tenir dans nos missions respectives malgré les difficultés rencontrées...

 

Le moment des renouvellements des promesses sacerdotales et diaconales arrivent, Mgr Garnier invite d'abord les prêtres rassemblés dans le choeur de l'église, à le faire. Il se tournera ensuite vers les diacres permanents pour qu'à leur tour ils promettent d'exercer leur ministère en communion avec lui et les prêtres.

 

messechrismale2018 21 messechrismale2018 21     messechrismale2018 17 messechrismale2018 17    messechrismale2018 18 messechrismale2018 18  

 

 

On présente ensuite les huiles, celle des malades, celle des catéchumènes, que Mgr Ulrich bénira, et le Saint Chrême qu'il consacrera.

Avant de se quitter, nous nous tournons vers Notre Dame du St Cordon et reprenons en choeur l'hymne valenciennois.

 

Benoît Dalle, dernier diacre permanent ordonné, vient rappeler l'importance en tant que chrétiens de participer aux états généraux de la bioéthique pour s'informer, comprendre et s'exprimer. La mobilisation des baptisés est importante pour les années à venir.

Après les mercis du Père Launay envers les deux archevêques, l'église laisse résonner de nouveau une salve d'applaudissements chaleureux envers les deux pasteurs.

 

A la sortie de l'église, les prêtres et les diacres formant une haie d'honneur à Mgr Garnier, l'applaudissent de nouveau. "Personne n'est seul dans son combat" avait dit Mgr Ulrich. Ce geste et les autres marques d'affection manifestées durant la célébration en sont le signe.

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Mercredi 28 mars 2018 • 1520 visites

Haut de page