Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Jeudi 15 février

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Donner la vie avec Jésus

LUC 9,22-23

STP2018 0215 STP2018 0215  

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. » Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera. Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même ? »

 

Lorsqu’il prononce ces paroles, Jésus est en prière, à l’écart, avec ses disciples. Pierre vient de reconnaître en lui, le « Christ de Dieu ».

Le temps est venu d’annoncer aux siens le sens profond de sa mission : perdre sa vie pour sauver le plus grand nombre. C’est pour cela qu’il doit prendre sa croix.

Dans le silence de la prière, l’Esprit Saint révèle comment Dieu aime : dans le don joyeux et gratuit de sa vie.

Personne n’a envie de se charger d’une croix. Qui voudrait souffrir, même pour suivre Jésus ?

En ouvrant les portes de son cœur, le disciple apprend à aimer à la façon du maître et à laisser tomber sa carapace d’indifférence ou d’égoïsme ; son cœur est à nu ; il s’expose à être vulnérable ; il peut souffrir, recevoir des coups.

Mais, mystérieusement, tout ce qui aura été vécu avec amour contribue à sortir le monde de sa laideur. L’amour engendre le beau.

Que ce carême soit pour moi un vrai temps d’offrande, qu’il me recentre sur l’appel de Dieu à porter, avec lui et avec toute l’Eglise, la croix d’amour qui donne vie et sauve le monde.

 

 

Fintxt4 Fintxt4  

Article publié par Service com • Publié Jeudi 15 février 2018 - 00h03 • 129 visites

Haut de page