retour Vie du diocèse - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Autre reportage photos

La Messe chrismale, ses huiles et ses parfums … quelle bonne odeur !


C’est une église Saint Pierre & Saint Paul comble, au centre du doyenné du Val de Sambre,  qui a accueilli prêtres, diacres permanents (et leurs épouses), religieuses et laïcs venus des quatre arrondissements pour vivre, dans un édifice bleuté magnifiquement réouvert au culte depuis novembre 2017, la Messe chrismale, la première pour Mgr Vincent Dollmann, notre archevêque. 75 minutes d’un office chantant et priant où l’on a pu entendre une lecture du Livre d’Isaïe, le psaume 88, un extrait du Livre de l’Apocalypse et de l’Evangile selon Saint Luc.

Prenant la parole, en ouverture, le père Dollmann rappelait que « notre terre est appelée à être transfigurée par la bonté de Dieu » et informait l’assemblée de la sonnerie des cloches des églises de France, ce mercredi, à 18h50, en solidarité avec l’incendie de l’église Notre Dame de Paris.

Insistant sur l’Esprit saint – « il permet au Christ de venir à notre rencontre avec les sacrements, nous sommes greffés sur le sacerdoce unique du Christ, baptismal pour le plus grand nombre, ministériel pour les diacres, prêtres, évêques » – , il se réjouissait de quelques nouvelles : l’ordination sacerdotale de Felice Rossi, en juin, la distribution de 10 000 signets sur les Vocations mais aussi … la prière de soeur Anne-Lucie, bénédictine au Sacré-Coeur (Montmartre, Paris) ou encore Elisabeth, étudiante à Strasbourg.

Devant leur nouveau pasteur, il était beau d’entendre les promesses sacerdotales et diaconales, prêtres et diacres permanents renouvelant leur engagement, « à la suite du Christ Bon Pasteur, maître et serviteur de tous ».

Venait le temps de la prière de bénédiction de l’huile (malades, catéchumènes) et du saint Chrême, l'huile parfumée pour les baptisés, les confirmés et les ordinands (diacre, prêtre, évêque). Le choeur diocésain vibrait à « Bénissons Dieu qui engendre son peuple, bénissons le pour son Esprit », tandis que le père Denis Lecompte, chancelier, honorait par des applaudissements nourris les diacres fêtant 25 années d’ordination et les prêtres jubilaires pour 50, 60 et 75 années d’ordination ! Doyen, le père Pascal Romefort s’exclamait : « Oui, elle est belle notre Eglise diocésaine ! ».

Philippe Courcier

 

Les pères Canart et Dervaux, vicaires généraux

Le premier, Emmanuel, 58 ans, l’était depuis 2009, avec le père Xavier Bris, décédé en octobre dernier. Mgr Dollmann confirme un homme mesuré, bon connaisseur du diocèse, très proche des nouvelles générations. Le second, Mathieu, 48 ans, est doyen de Cambrai depuis 2013. Le père Dervaux est un pasteur solide, tout donné à son peuple, missionnaire.
Nous leur souhaitons le meilleur au service de l’Eglise qui est à Cambrai, portion de l’Eglise universelle, et auprès de leur père archevêque, Vincent, à mi-chemin entre les deux par l’âge !

 

Credit photos : Marie-Paule Laisne

Article publié par Michel LAISNE • Publié le Mercredi 17 avril 2019 • 746 visites

keyboard_arrow_up