Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

En attendant Noël !

C'est autour du conte " des outils du charpentier" que les 330 enfants de l'école St Joseph de Solesmes et leurs parents ont préparé leur coeur à la venue du Sauveur !

Le samedi 19 décembre, alors que la plupart des écoliers sont déjà en vacances, à St Joseph, on arrive sans cartable pour célébrer Noël .... Tous ont hâte de participer à la célébration de Noël car à part les acteurs et l'équipe de préparation, personne ne connaît,  ni n'a vu le conte qui est le fil rouge de cette année.

 

Tout démarre avec du fond de l'église avec l'arrivée de la lumière de Bethléem, rapportée de Cambrai et gardée comme un trésor depuis le 13 décembre.... Elle est apportée par Lucie qui la dépose sur l'autel. lumière qui vient de Judée, lumière de la Paix dans ce monde agité, chacun la suit des yeux et la voudrait peut-être au fond du coeur ! Pendant ce temps tous reprennent en choeur le refrain d' "une étoile a brillé" qui dit ceci :

" la paix, la paix entre les hommes, la paix, l'amour, la liberté

la paix, la paix entre les hommes, entre les hommes de bonne volonté "

 

Après une salutation du Père Tchitembo, les acteurs se placent et en voix off, on dévoile enfin le titre du conte:    " les outils du charpentier"... Sur son établi, le charpentier prend un à un ses outils et avec doigté et douceur, il râpe, il cloue, il visse, il rabote .... Alors qu'il doit s'absenter, les outils se chamaillent entre eux, chacun veut renvoyer l'autre pour des défauts qui étrangement sont ceux aussi qu'on retrouve chez nous : la scie a un caractère tranchant, les clous nous tapent sur les nerfs, le papier de verre froisse ...

Quand chaque outil s'est exprimé il ne reste plus de communication possible, ils se font tous la tête.... C'est alors que le charpentier revient et reprend son travail là où il l'avait laissé. Il reprend un à un chacun des outils et continue de raboter, de scier, de poncer, de clouer et devant les yeux éblouis des tout-petits, le charpentier sort de derrière son établi : un berceau !

Il avait fabriqué avec amour

mais aussi avec les qualités et défauts de chaque outil

ce petit lit qui allait accueillir la Vie !

 

Cet enfant : tous l'attendent , nous sommes le 19 et dans "6 dodos" auraient dit les petits.... c'est Noël !

 

Encore 6 jours pour préparer son coeur à la venue de Celui qui nous libérera du péché, qui nous pardonnera nos caractères vifs ou tranchants, nos comportements d'égoïstes ou nos manques de générosité !

Le pape en ouvrant l'année de la miséricorde, nous laisse quelques 300 jours de plus pour ouvrir nos coeurs à recevoir et/ou donner le pardon de Dieu !

 

Belle année de la Miséricorde !


 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Lundi 28 déc 2015 • 885 visites

Haut de page