retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Chaine de solidarité autour d’une famille

Une chaine de solidarité s’est mise en marche dans le Denaisis

Une chaine de solidarité s’est mise en marche dans le Denaisis autour d’une famille originaire du Kosovo. Après beaucoup de déménagements, les parents et les cinq enfants se sont stabilisés à Lourches pour que les enfants apprennent bien le français, réussissent les études et gardent leurs amis. Arbin, le papa, propose un jour ses services et il répond présent quand Suzon le sollicite pour aider à un déménagement d’une autre famille étrangère que la paroisse accompagnait ; il y vient avec deux de ses garçons. Un lien se poursuit lorsque Arbin accepte de répondre aux questions de Christophe, sur une idée de Brunhilde, pour un article dans Camera qui prendra place dans le dossier thématique du numéro de Noël 2020 intitulé « être père ». Et Arbin explique comment il est papa d’une famille nombreuse (et même augmentée par le bébé et la compagne du garçon le plus âgé qui habitent eux aussi la maison). Puis Arbin appelle à l’aide ; leur maison est très humide et les factures énergétiques sont trop lourdes pour leurs ressources. L’équipe du Secours catholique de Denain/Douchy est interpellée ; elle ne peut répondre, mais Geneviève fait appel à l’équipe voisine de St Amand. Gérard, de cette équipe, se propose de regarder les factures. Il constate qu’un échéancier pour les factures peut être mis en place avec Noréade pour que les règlements d’eau soient échelonnés ; l’une de ces factures est aussi prise en charge par la commission diocésaine d’attribution du Secours Catholique. Pour un soutien alimentaire Anita, paroissienne et membre des Resto du cœur, réactive le lien avec le CCAS et les Restos et même le Secours populaire. Enfin Arbin, découragé à l’idée de pouvoir un jour travailler, est accompagné par Annie-Caroline, sur une idée donnée par Bernard, au centre de formation d’adultes ID Formation, et une formation vers un emploi va commencer pour lui.

Tous les paroissiens ne savent pas bien sûr toutes ces démarches. Chacun donne et reçoit dans cette chaine (partage d’un repas chez Arbin et Sevidjia, installation d’une étagère chez l’un, partage de notre foi respective notée par un autre -ils sont musulmans-, etc.).

Un exemple parmi d’autres de ce qu’une paroisse et un doyenné peuvent faire quand quelques-uns se mobilisent, encore plus en cette période de Covid.

Le 18 novembre 2020, paroisse Ste Remfroye et Bx Marcel Callo

                                                              

Article publié par Service com • Publié le Lundi 23 novembre 2020 • 647 visites

keyboard_arrow_up