account_circle

Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église : appel à témoignages

Une action soutenue par la Conférence des évêques de France

En février dernier, l’Eglise par la voix de la Conférence de l’Eglise de France (CEF) et Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF) à mis en place la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise (CIASE) présidée et constituée par Jean-Marc Sauvé, ancien vice-président du Conseil d’État.

Cette commission pluraliste comprend des incroyants et des croyants de toutes confessions. De part sa mission d’étude et d’évaluation, elle sera amenée à formuler des recommandations pour que de tels crimes et délits ne se reproduisent pas et que les victimes fassent l’objet d’une prise en charge appropriée.

Pour mener à bien sa mission, en mai, la CIASE à lancer un appel à témoignages.
« Rien ne pourra changer si la parole n’est pas d’abord donnée aux victimes et aux témoins d’abus sexuels sur mineurs et personnes vulnérables. »
La commission retient un définition large de l’abus sexuel, afin de prendre la mesure la plus complète que possible de ces actes depuis les années 1950.
« Pour définir les victimes, si l’âge de la majorité est clairement fixé par la loi, la notion de « personne vulnérable » doit être précisée : la CIASE range dans cette catégorie les majeurs protégés au sens du droit civil (personnes sous tutelle, curatelle…), mais aussi les majeurs en situation de vulnérabilité, c’est-à-dire les personnes qui, dans le cadre d’une relation de hiérarchie, d’autorité, d’accompagnement spirituel ou d’emprise, se sont trouvées engagées dans une relation à caractère sexuel non librement consentie (par exemple une religieuse vis-à-vis d’un confesseur). »

 

En partenariat avec France Victimes, qui gère depuis 2001, une plateforme téléphonique d’aide aux victimes, la CIASE à créer un service d’écoute et d’aide aux victimes d’abus sexuels dans l’Église disposant d’une équipe d’écoutants dédiée, spécialement formée, et de son propre numéro d’appel.

N° d’appel : 01 80 52 33 55

Courriel : victimes@ciase.fr

Courrier postal : Service CIASE – BP 30 132 – 75525 Paris Cedex 11

 

Cet appel à témoignage s’inscrit dans une démarche globale qui permettra à la CIASE de mener un travail d’analyse d’archives, d’analyse anthropologique qui seront confrontés à l’audition d’experts et de grands témoins mais avant tout aux témoignages de victimes.

« Ainsi, c’est d’abord en écoutant les victimes et témoins d’abus sexuels, puis en croisant les enseignements tirés de ce temps d’écoute avec une démarche de recherche en sciences humaines et sociales à dimension multiple (sociologie, histoire, anthropologie), enfin en se nourrissant de la réflexion de nombreux experts ayant exploré le sujet, que la CIASE entend parvenir à faire la lumière sur le fléau des abus sexuels dans l’Église catholique depuis 70 ans et en tirer les leçons pour l’avenir, au bénéfice de la société française dans son ensemble. »

L’appel à témoignage de la CIASE est une invitation à écouter la voix des victimes pour en tirer des leçons pour l’avenir.

Appel a temoignages CIASE - Format twitter V2 Appel a temoignages CIASE - Format twitter V2  

Article publié par Service communication • Publié le Mercredi 12 juin 2019 • 334 visites

keyboard_arrow_up