retour  Acteurs diocésains -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Une messe pour le père José Van Oost à Douai

Une messe a été célébrée le 3 décembre à Douai pour José Van Oost, qui a rejoint la maison du Père le vendredi 12 novembre.

Une messe a été célébrée vendredi 3 décembre à 18 h 30 à l'église Notre-Dame de Douai pour l'abbé José Van Oost. Elle a été présidée par l'abbé André Merville, assisté de l'abbé Bernard Descarpenteries. Le père Emmanuel Hirschaüer, supérieur du séminaire de la communauté Notre-Dame de Vie, à Venasque (Vaucluse), était aussi présent pour cette messe.

José était une figure connue (et très appréciée) du diocèse. Il l'avait quitté il y a maintenant dix ans mais il y a laissé une trace indélébile, "notamment auprès des jeunes, pour son implication dans les camps scouts", précise l'abbé François Triquet, doyen des Marches du Hainaut, qui l'a bien connu.

Le père José Van Oost est décédé vendredi 12 novembre à Draguignan. Séminariste puis jeune prêtre à Bavay, il est ensuite parti à l'Institution Saint-Michel à Solesmes, avant de devenir aumônier du lycée militaire d'Autun (Saône-et-Loire) et de revenir dans notre diocèse, à Douai.

Il l'avait quitté une seconde fois pour rejoindre l'Institut Notre-Dame de Vie à Venasque (Vaucluse), avant de rejoindre la paroisse de Draguignan et le diocèse de Fréjus-Toulon. C'est là-bas qu'Odile, une paroissienne du diocèse qui le connaissait très bien, est allée le voir cet été. "José, c'était à la fois la rigueur et l'humour, témoigne-t-elle ce vendredi matin, très émue.  C'est un grand frère scout. C'est un frère que je viens de perdre, un père spirituel. Il m'a transmis l'amour de l'Eglise. Il nous a donné sainte Thérèse de l'Enfant Jésus comme guide. Mardi, il m'a d'ailleurs envoyé une de ses phrases : 

Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère

Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit

Tu le sais, ô mon Dieu ! pour t’aimer sur la terre

Je n’ai rien qu’aujourd’hui !

Il m'a permis de vivre des moments forts qui ont construit ma foi. Sur son lit, dans sa souffrance, il portait encore nos épreuves." 

Un témoignage fort qui vient corroborer les nombreuses réactions apparues à l'annonce de son décès sur notre page Facebook. 

 

Article publié par Service communication • Publié le Vendredi 12 novembre 2021 • 2824 visites

keyboard_arrow_up