retour  Doyenné de Avesnois -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

2éme Visite pastorale de notre archevêque dans les paroisses de Notre Dame des Deux Helpes et Bon Pasteur en Avesnois

Visite Pastorale de Monseigneur Dollmann des 10,11 et 12 janvier 2020 dans les paroisses du Bon Pasteur et Notre Dame des deux Helpes

Visite Pastorale de Mgr Dollmann

10-11-12 janvier 2020

Dans les paroisses du Bon Pasteur et N.D. des deux Helpes

 

Vendredi 10 janvier:

  1. Visite de la menuiserie Grosfils à Dourlers (menuiserie de père en fils)

L’entreprise réalise principalement des escaliers et des fenêtres. Cette menuiserie de 11 personnes s’est équipée d’une machine à commande numérique 3D de grande précision. Mgr Dollmann a assisté à une démonstration d’usinage. Sous nos yeux, la machine a réalisé dans un bloc de chêne, un mug avec lequel Monseigneur a béni l’atelier et le personnel. Monseigneur est reparti avec des coupelles en bois qui peuvent s’emboîter.

  1. Rencontre des jeunes de l’aumônerie et du doyenné.

Les jeunes de la 6ème à la terminale, les confirmands et leurs animateurs ainsi que quelques parents ont accueillis Mgr Dollmann dans leur local, quai de l’Hôpital à Avesnes, et lui ont demandé de le bénir. Chacun s’est présenté puis un temps d’échanges a permis à Mgr de prendre connaissance de ce que vivent les jeunes. Ensuite, après la visite des lieux et leur bénédiction, les jeunes ont proposé de prier ensemble avec une belle prière de remerciement qu’ils avaient préparée.

C’était aussi l’occasion pour le Père Emmanuel Canart, Vicaire général et responsable de « Jeunescathocambrai » d’être présent. Il a donné sa lettre de mission à Ingrid, animatrice en pastorale, en formation, qui devient responsable de l’Aumônerie.

Marie-Claude, suite à son départ de l’aumônerie d’Avesnes devient animatrice en pastorale bénévole, elle a en charge l’accompagnement dans la préparation à la Confirmation des jeunes du doyenné et a le souci de l’écologie dans le doyenné: “Eglise Verte”. Elle participe à l’équipe diocésaine de préparation et d’animation du pélécyclo.

Le local, prêté par la mairie d’Avesnes, accueille les jeunes de tout le doyenné, ceux de l’Aumônerie et les confirmands. Nous avons confié au Seigneur et à la Vierge Marie ces missions.

Ce temps convivial s’est terminé par un apéritif dinatoire où chacun a pu échanger dans la bonne humeur, très simplement.

 

Samedi 11 janvier :

1. Visite de la fromagerie « la ferme du Pont des loups » :

La fabrication du Maroilles ne se faisant pas le samedi matin, la visite a consisté en une explication complète, devant chaque atelier, des différentes étapes de fabrication et d’affinage. Un film résume bien les activités de la ferme. Une dégustation a permis d’apprécier les différentes sortes de fromages.

2. Visite de l’imprimerie Digitaprint (l’Observateur)

M. Roy, le directeur, a présenté à Mgr la situation de la Presse écrite hebdomadaire confrontée à l’Internet. Les journaux papier ont encore leur place en répondant à une demande de “microéditions” avec un contenu très spécifique pour un public très local, par exemple 4 éditions différentes du même hebdomadaire sur la Sambre par ville: Maubeuge, Bavay, Jeumont et Hautmont.

Le site d’Avesnes qui emploie 35 personnes fait partie d’un groupe de 250 personnes. Il s’est équipé d’une imprimante numérique en remplacement des machines Offset pour répondre aux demandes actuelles de tirages limités et variés. Ses clients sont de toute la France: c’est la Presse hebdomadaire régionale, agricole, le groupe Bayard Service, les journaux réalisés par les élèves des écoles catholiques, etc..

M. Roy nous a montré cette machine longue d’une cinquantaine de mètres, la bobine de papier à l’entrée pèse de l’ordre de 250kg et le papier défile à 300m/mn. À la sortie, il est coupé et plié selon le nombre de pages voulu 8, 12, 16... pages. Tout est programmé et automatisé à partir d’un fichier envoyé directement par l’éditeur, sans aucun réglage à effectuer. 

3. Rencontres avec les catéchistes, les équipes baptême, liturgiques, funérailles.

Après avoir écouté les propositions et les vécus dans les équipes baptême et liturgie, Mgr Dollmann nous a dit : « Je prends toute la mesure de cette situation particulière : la société est paradoxale, avant la structure portait, mais maintenant s’il n’y a pas de contexte c’est compliqué. Les gens sont offensifs, les témoins de Jéhovah sont très forts. Il y a un paradoxe entre notre émotion et la raison. Nous avons besoin de formation chrétienne, de moments de convivialité pour tenir ensemble pour lutter contre l’individualisme ambiant. Il nous faut être attentif aux conditions de la prière personnelle, pour les jeunes et aussi ceux des lycées professionnels, les encourager à regarder leur vie et ne pas avoir peur de proposer les sacrements comme la réconciliation.

Tout sacrement est une rencontre du Christ avec la personne. Pour toucher les familles, juste une prière peut suffire ; ne pas hésiter à faire découvrir la messe en semaine, à faire sonner les cloches de l’église du village…

Ma préoccupation : les jeunes qui partent après la 3ème au lycée au loin, on les perd après le collège local.

Ayons de la souplesse dans nos structures.

En liturgie, inventons par exemple une préparation à la lecture de la Passion …

Le monde s’est transformé trop vite, la situation est anxiogène. »

Aux équipes funérailles, il a dit son souci d’accompagner les familles après la célébration: « Nous engageons notre foi, notre espérance face à la société. Nous devons être des veilleurs, être à l’écoute des familles, que les étapes soient empreintes de foi et de piété. Rappeler ce qu’est la mort. Les Pompes funèbres ne peuvent pas nous prendre ce qui fait notre foi. Je vous suggère une fois par an, de faire une formation et de faire une relecture entre vous. Je vous remercie pour ce service d’Église. »

 

Dimanche 12 janvier : messe à la Collégiale,

Au cours de cette messe, Mgr Dollmann a remis la médaille du mérite diocésain à Raymond Bailleux et Alain Carion pour les nombreux services qu’ils ont rendu tout au long de leur vie. C’était l’occasion aussi d’un envoi en mission solennel des membres des Équipes d’Animation Paroissiales de nos deux paroisses.

A l’issue de cette belle célébration, Mgr a pu discuter avec les paroissiens autour du verre de l’amitié. Un repas avec les membres des EAP a clôturé ces deux week-ends de visite pour nos deux paroisses. Cependant nous aurons d’autres occasions de visites de Mgr : en doyenné, sur les thèmes du monde rural, de la santé, de la vie consacrée, etc. La visite pastorale se terminera le 28 juin à la Collégiale avec le sacrement de la Confirmation des jeunes.

Article publié par emmanuel waignier • Publié le Dimanche 26 janvier 2020 • 359 visites

keyboard_arrow_up