retour Espace prière - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Dimanche 14 avril - Dimanche des Rameaux

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

AVEC TOI JÉSUS

ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT LUC 19, 28-40

Semaine 6 1 rameaux Semaine 6 1 rameaux  Jésus partit en avant pour monter à Jérusalem. Lorsqu’il approcha de Bethphagé et de Béthanie, près de l’endroit appelé mont des Oliviers, il envoya deux de ses disciples, en disant : « Allez à ce village d’en face. À l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous demande : “Pourquoi le détachez-vous ?” vous répondrez : “Parce que le Seigneur en a besoin.” » Les envoyés partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit. Alors qu’ils détachaient le petit âne, ses maîtres leur demandèrent : « Pourquoi détachez-vous l’âne ? » Ils répondirent : « Parce que le Seigneur en a besoin. » Ils amenèrent l’âne auprès de Jésus, jetèrent leurs manteaux dessus, et y firent monter Jésus. À mesure que Jésus avançait, les gens étendaient leurs manteaux sur le chemin. Alors que déjà Jésus approchait de la descente du mont des Oliviers, toute la foule des disciples, remplie de joie, se mit à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus, et ils disaient : « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! » Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à Jésus : « Maître, réprimande tes disciples ! » Mais il prit la parole en disant : « Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront. »

La foule des disciples entre avec Jésus dans Jérusalem, ville divisée, autant hostile qu’accueillante. Cette foule représente l’Église, forte et fragile, confrontée au bouillonnement de ce monde.
Nous nous reconnaissons peut-être dans ces disciples enthousiastes ou ces simples spectateurs. Tous bientôt, face à l’adversité, tourneront le dos à celui qui, un moment, a éclairé leur vie.
« Rien n’est plus faux que le cœur de l’homme. » (Jr 17,9)
Aujourd’hui comme ce jour-là, monte vers Dieu la louange des petits, des faibles et des pécheurs. Ce cri ne doit pas être étouffé. Grâce à la foi, Jésus leur rend espoir et dignité.
À Noël, nous chantons : « Paix sur la Terre » et aujourd’hui : « Paix dans le Ciel ».
L’Église nous invite à bénir Jésus, dans les jours saints de sa Passion où le Ciel et la Terre seront réconciliés à jamais.

__
Seigneur, que je sache
t’accompagner durant cette semaine décisive.
Montre-moi les gestes de service et de bonté
qui me permettront d’être en étroite communion
avec toi, qui offres ta vie pour nous tous.

Article publié par Service com • Publié le Dimanche 14 avril 2019 - 00h03 • 226 visites

keyboard_arrow_up