retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Dimanche de Pâques
dimanche 9 avril

Chaque jour, je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

2023 04 09 Paques 2 2023 04 09 Paques 2  ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT JEAN (20, 1-9)

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. »

Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas.

Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

 

JOIE DU MATIN DE PÂQUES !

"Que souffle aujourd’hui l’Esprit de liberté et de joie ! l’Esprit du Ressuscité !

Rendons au Christ la primauté de la joie :
C’est sa joie à lui de révéler le Père ;
C’est sa joie à lui d’être le Prince et le principe de la Vie.
C’est sa joie d’être entré à cœur ouvert dans le jeu de nos existences, et d’avoir affronté toutes nos morts pour nous en délivrer ;
C’est sa joie d’être le gage et l’artisan de toute résurrection ;
c’est sa joie vive de savoir parler le langage de l’homme, et de pouvoir faire tressaillir pour chacun la lettre des Ecritures et le cœur des créatures ;

C’est sa joie secrète de demeurer parmi nous par son Esprit, et d’être pour les siens le pain d’aujourd’hui ; […] Cette joie qui est sienne, elle nous est tout entière communiquée. Il ne retient rien pour lui. Et cette joie nul ne pourra nous la ravir."

_

(Frère Christian de Chergé, Homélie de Pâques, 4 avril 1995)

 

Article publié par Service communication • Publié le Dimanche 09 avril 2023 - 00h30 • 367 visites

keyboard_arrow_up