retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Dimanche des rameaux
dimanche 2 avril

Chaque jour, je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

2023 04 02 1000_F_322973898_G6lhkFGcus97n5ZYUtOpOE 2023 04 02 1000_F_322973898_G6lhkFGcus97n5ZYUtOpOE  ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT MATTHIEU (21, 1-11)

Jésus et ses disciples, approchant de Jérusalem, arrivèrent en vue de Bethphagé, sur les pentes du mont des Oliviers. Alors Jésus envoya deux disciples en leur disant : « Allez au village qui est en face de vous ; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée et son petit avec elle. Détachez-les et amenez-les-moi. Et si l’on vous dit quelque chose, vous répondrez : “Le Seigneur en a besoin”. Et aussitôt on les laissera partir. »

Cela est arrivé pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète : Dites à la fille de Sion : Voici ton roi qui vient vers toi, plein de douceur, monté sur une ânesse et un petit âne, le petit d’une bête de somme. Les disciples partirent et firent ce que Jésus leur avait ordonné.

Ils amenèrent l’ânesse et son petit, disposèrent sur eux leurs manteaux, et Jésus s’assit dessus.

Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route. Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient criaient : « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! » Comme Jésus entrait à Jérusalem, toute la ville fut en proie à l’agitation, et disait : « Qui est cet homme ? » Et les foules répondaient : « C’est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »

 

"LE SEIGNEUR EN A BESOIN"

« Une ânesse et un petit âne », « des branches [qui] jonchaient le sol ». Tout se veut être signe d’humilité, de respect. Le contraste est grand entre l’idée que nous pouvons avoir d’un roi et l’humilité représentée par celui-ci monté sur l’âne. Jésus entre à Jérusalem, accomplit ainsi le dessein de Dieu. De ce texte, nous pouvons réentendre l’appel à vivre l’humilité durant cette semaine sainte, et aussi voir dans les branches qui jonchent le sol, le signe du bois de la Croix sur lequel Jésus sera crucifié. Deux images qui nous aideront à vivre en esprit d’humilité, de don total, avec la mission de transmettre au monde le dessein d’amour de Dieu sur l’homme.

_

« Ainsi on fait activement la volonté de Dieu. On la fait passivement en recevant comme de sa main, non seulement les joies, mais surtout les afflictions, à l'exemple de Notre-Seigneur au Jardin des Olives; et nous devons dire avec lui : ‘’Que ma volonté ne soit pas faite, Seigneur, mais la vôtre !’’ »

(d’après Saint Vincent de Paul)

 

Article publié par Service communication • Publié le Dimanche 02 avril 2023 - 00h30 • 302 visites

keyboard_arrow_up