account_circle

Enfants, doudous et cartables bénis

Ce vendredi 14 septembre, l'école St Joseph a vécu sa rentrée pastorale avec la bénédiction traditionnelle en ce début d'année des doudous, des cartables et de leurs propriétaires !

Comme au jour de fête, un grand rassemblement d'enfants et de parents a lieu dans la cour de l'école St Joseph du Cateau. C'est aujourd'hui qu'a lieu la bénédiction des enfants, enseignantes, doudous et cartables !

Le fil rouge de l'année pastorale de l'Enseignement Catholique se déroule autour du vitrail; celui-ci laisse passer la lumière qui l'égaye ou l'attriste, qui le rend sombre ou brillant.... A l'image de nos vies comme le dit le poème de Gaston Lecleir lu pour l'occasion.

https://nd-fraternite.cathocambrai.com/comme-vitrail.html

Une table dressée dans la cour devant les élèves se pare peu à peu, au fil de la célébration. Après le chant " dans tous nos éclats", Marie et Katheline apporte une nappe... Elle est porteuse de nos projets pastoraux notamment celui de retourner à Lisieux avec les enfants de cycle 3. On y dépose un crucifix : en ce jour de la Croix Glorieuse il est symbole de fardeaux mais aussi d'Espérance. Un autre enfant apporte la Bible, pour que la Parole de Dieu soit toujours résonnance dans ces lieux ( cour, classe, cantine). La lumière avec une bougie à l'effigie de Saint Joseph est déposé, il est notre saint patron "qu'il nous guide chaque jour et éclaire les actions que nous menons". Puis en action de grâce pour nos vies, pour ces enfants et leurs familles, Léonie pose un bouquet d'hortensias.

Pour introduire la bénédiction une enseignante Magali lit le passage de l'Evangile de Marc (10, 13-16) où Jésus bénit les enfants. Quand on sait qu'à l'époque de Jésus ceux-ci étaient mal ou peu considérés, son geste et ses paroles de tendresse bousculent ses apôtres. Aujourd'hui le pape François nous demande de respecter toute vie dès sa conception; d'aimer et d'aider particulièrement ceux qui sont fragiles et démunis, l'école catholique se doit de transmettre et de vivre de ce message.

Au moment de la prière universelle, les portraits de nos évêques, Mgr Garnier et Mgr Dollmann sont déposés sur la table et nous prions pour le repos de l'âme de l'un et la nouvelle et difficile mission de l'autre. Marie, notre maman du ciel, est associée à notre fête et sa statue rejoint également la table d'imprégnation pendant le chant de Danièle Sciaky " Comme un vitrail".

La célébration se termine avec la bénédiction, comme de coutume à grandes eaux !

L'après midi, la classe de GS/CP s'est rendue à l'abbatiale pour déposer la neuvaine et le bouquet d'hortensias au pied de Saint Joseph.

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Samedi 15 septembre 2018 • 893 visites

keyboard_arrow_up