retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Extraits d'hommages rendu au père Joseph

J’ai connu Joseph au Séminaire de Lille où il était en formation avec le groupe EFMO. J’ai toujours admiré son souci d’authenticité. Il est devenu prêtre en fidélité à ses origines familiales marquées par la migration, à ses liens de solidarité noués durant sa vie professionnelle. Cela a donné une belle figure de prêtre, originale et surprenante parfois, certes, mais tellement juste dans son souci de proximité et d’annonce simple de l’Evangile aux plus simples et aux plus humbles.

 + Jean-Luc BRUNIN

 


Monseigneur,

Lorsque nous avons appris la mort de l’abbé Joseph Nurchi, nous est toutes revenues spontanément à la mémoire cette messe qu’il était venue célébrer chez nous en août, acceptant de remplacer l’abbé Rimaux.

Ce n’était pas la 1ère fois qu’il venait, mais cette fois-là, il eut des mots qui nous ont marquées puisque nous en avons parlé plusieurs jours après. Il nous confirmait son nouvel envoie en mission disant qu’il vous avait ‘fortement demandé’ de le nommer à St Amand les Eaux plutôt qu’ailleurs et comme la messe était à votre intention ce jour-là il conclut “ même si je ne suis pas toujours d’accord avec lui, c’est mon évêque, alors nous allons prier pour notre évêque, non pas pour qu’il fasse ma volonté, mais pour que le Saint Esprit l’éclaire dans sa mission de Pasteur”. C’est beau, non ? belle marque d’esprit de Foi !

Sœur Marie Moise Amelie
Servantes des pauvres de Denain

 


Bonjour Père Vincent, je viens d'apprendre le décès de l'abbé Joseph Nucci !!! La maladie a eu le dessus. Quelle grande tristesse comme me l'a dit cette voisine de Masny qui m'a appris le décès !!!

J'appréciais beaucoup Joseph, un homme, un prêtre très simple, vrai, humain, humble.

J'ai fort apprécié sa façon d'être et de se situer auprès des personnes, dans l'Église et dans la société, dès que je l'ai connu à mon arrivée  à Masny.

Et voici pour vous, une nouvelle épreuve. Encore un frère qui nous quitte. Dieu l'accueille à bras grands ouverts, c'est vrai. Que Dieu puisse aussi vous aider dans votre tâche de serviteur de ce diocèse.

Je prie fort pour vous.

Bon courage pour tout.

Petite soeur Annie Bernadette de Jésus, (ancienne communauté de Masny)

 

 


Le prêtre Joseph Nurchi s'était en particulier totalement investi dans le dialogue islamo-chrétien aux côtés des amis musulmans qui combattent pour un islam des Lumières, à Denain en particulier.
Il joua un rôle fondamental dans la naissance de la Commission Interreligieuse de St Amand-les-Eaux.
Il était très critique à l'égard de son institution  ecclésiale et n'en faisait nullement mystère.
D'une gentillesse contagieuse et d'une profonde spiritualité qu'il exprimait dans un langage simple, Joseph fut un grand témoin de la Bonne Nouvelle dans sa manifestation la plus radicale.

NOTRE AMI JOSEPH FUT, DURANT SA VIE TERRESTRE, UN AUTHENTIQUE DISCIPLE DU CHRIST QUI COMBATTIT SANS RELÂCHE TOUT OBSCURANTISME RELIGIEUX.

IL EST UN JUSTE QUI A FAIT LA VOLONTÉ DE NOTRE PÈRE QU'IL AIMA DE TOUT SON CŒUR, DE TOUTE SON ÂME ET DE TOUTE SA PENSÉE.

DANS L'ATTENTE DE LA RÉSURRECTION FRAJO REPOSE DÉSORMAIS DANS LA DOUCE MISÉRICORDE DE NOTRE CRÉATEUR.

Pierre Lavoisy, membre de l'Eglise Protestante Unie de France paroisse de Valenciennes, St Amand les Eaux.

 

 


Buonasera Mons. Dollmann,

La morte dell'abbé Giuseppe Nurchi, ci ha profondamente colpiti. Sapevo che era gravemente ammalato...Ma speravo...e speravamo.

Voglio solo testimoniare della stima e dell'affetto che abbiamo, noi della missione italiana, verso questo prete che era fratello e amico. Veniva a celebrare con noi in alcune occasioni e per noi era una gioia perchè in lui vedevamo un uomo che amava il Signore e lo onorava in ciascuno dei suoi fratell, in ciascuno di noi..

Ieri è uscita l'ultima enciclica di papa Francesco "Fratelli tutti"; A me pare che D. Giuseppe Nurchi ha vissuto una fraternità che toccava tutti gli ambiti della vita umana: relazionale si', innanzitutto, ma anche economica, politica, sociale...

Domani celebreremo i suoi funerali: con riconoscenza lo offriamo al Signore, ringraziandolo per avercelo donato.

A domani.

sr Nerina

----- Traduction en français par nos soins -----

Bonsoir Mgr Dollmann

La mort de l'abbé Joseph Nurchi nous a profondément ému. Nous savions que sa maladie était grave.... mais j'espérais.... et nous espérions.
Je voulais seulement témoigner de l'estime et de l'affection que nous avions, nous de la mission italienne, envers ce prêtre qui était un frère et un ami. Il venait célébrer avec nous à différentes occasions et pour nous, c'était une joie parce que nous voyions en lui un homme qui aimait le Seigneur et l'honorait en chacun de ses frères, en chacun de nous.

C'était hier la sortie de la dernière encyclique du pape François  "Fratelli tutti" ; il me semble que l'abbé Joseph Nurchi a vécu une fraternité qui touchait tous les domaines de la vie humaine relationnelle bien sur en premier lieu mais aussi économique, politique, sociale...
Demain nous célèbrerons se funérailles : avec reconnaissance confions le au Seigneur en le remerciant de nous l'avoir donner.

Sr Nerina

 


Marc Delebart,  Prêtre du diocèse de Lille

 Bonjour à tous. Notre équipe est en deuil ; le plus jeune d'entre vous vient d'être emportée par la maladie. Il devait commencer un traitement hospitalier contraignant mais il avait le moral, et nous aussi.Et voilà qu'il en est autrement que ce que nous espérions.

Joseph était aussi le plus petit d'entre nous (en taille), mais être petit lui aura permis d'être en phase avec les plus petits de notre société (nous avons en mémoire cette nuit de Noël durant laquelle il a présidé (un mot qui ne lui convient guère) cette messe sur un rond-point parsemé de gilets jaunes). Sa connaissance de nombreuses personnes en précarité lui permettait un contact avec ce naturel qui le caractérisait bien. Que, du lieu où il est (auprès de Dieu, n'en doutons pas), il puisse continuer à nous accompagner dans notre désir d'entretenir avec d'autres, l'espérance là où elle est fragile, et de la faire naître là où elle n'existe pas. Merci à toi, Joseph, pour tout ce que tu as apporté à notre équipe et à chacun d'entre nous. A-Dieu

Article publié par Service com • Publié le Lundi 05 octobre 2020 • 849 visites

keyboard_arrow_up