Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

JOUR 12 et 13 En Marcel Callo

Un programme très varié et très diversifié attendait Monseigneur: deux messes,d es temps avec les enfants et les élus, la visite d'un emplacement pour les gens du voyage (une réalité très présente sur la paroisse) et tant d'autres choses...

Mardi 2 décembre 

 

10h Tout commence par une messe

Durant la messe, avec les textes du jour, Monseigneur a rappelé qu’un chrétien était appelé à être « artisan de paix et de réconciliation ». Jean avec sa guitare et les quelques chanteurs ont bien animé cette messe.

A la fin de la messe, nous avons essayé d’expliquer au Père par un arbre à 5 branches : chaque grosse branche représentait les 5 clochers-relais, avec tous ce qui existaient ; sur le tronc, ce qui était commun à toute la paroisse et les racines voulaient montrer les envies, les projets, ce qui doit exister. Monseigneur a rappelé que tout ne devait pas exister forcément dans chaque clocher, que c’était une chance de pouvoir porter des choses au niveau paroisse et au niveau doyenné.

      

 

 

Chacun pouvait intervenir et Monseigneur répondait. Il a insisté sur une Eglise ouverte à la Vie et aux autres ; « un relais, c’est ceux qui sont responsables de Jésus Christ en l’absence habituelle de prêtre ; ils se réunissent pour porter attention à la vie mais aussi pour montrer cet amour qui nous réunit : «’aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés’, c’est la phrase fondamentale d’un relais. » «  Les relais peuvent par exemple accueillir et être vigilants aux nouveaux arrivants… Mais si les relais ont du mal à vivre, peut-être que vous pouvez demander à Xavier de vous aider… » « Je demande aux chrétiens d’être loyaux vis-à-vis des municipalités : il peut y avoir une campagne, avec des chrétiens impliqués dans différentes listes, avec une dignité à avoir en soi et respecter pour les autres ; mais une fois que l’élection est faite, les chrétiens doivent aider à faire vivre une commune, les projets humains. » «  Des groupes de partage, oui, c’est essentiel, a répondu Monseigneur à Albert qui l’interrogeait sur les groupes de Bible ; cela peut se vivre avec les fiches du diocèse. » « Les équipes relais ont des liens forts avec les diffuseurs de caméra, équipe qui accueille les parents pour le baptême et qui prépare le baptême, attention aux uns et aux autres, relais source d’information, groupe qui lit le journal et diffuse les bonnes nouvelles. Ne pas tout faire, mais faire faire ? Il y a de plus en plus de groupe qui relise l’évangile, la parole de Dieu, on apprend à vivre, à aimer. Il y a moins de prêtre, on prie pour eux, on se sent responsable de Jésus, de l’évangile »

Même s’il a semblé que peu étaient présent ce jour là, malgré toutes les informations fournies, cela a réuni plus de 70 personnes.
Jean a présenté la nouvelle E.A.P : qui se compose d’Anita Demaretz, de Colette Gombert, Françoise Bonvarlet, Marie-France Dino et de Lilyane Turpain.
Le maire de Neuville a tenu à accueillir le Père Evêque, accompagné de ses conseillers municipaux.
Le repas, à la salle Delaporte, confectionné par Dominique et Evelyne, a remporté un vif succès. Tout était délicieux. Tout cela s’est passé dans une ambiance conviviale et chaleureuse, malgré la température ambiante (toujours pas de chauffage).
 
 

A l’école St Rémy 

Les enfants ont posé des tas de questions au Père. C’était vivant et sympathique.
 

Ecole St Odile 

Il y avait des représentants de parents d’élèves et du comité de gestion. Les questions des enfants avaient été bien préparées. Le Père a dialogué avec les institutrices dont 2 envoyées en mission l’année dernière en fin de formation. C’était très vivant.
 

Caméra : rencontre des diffuseurs du doyenné à Abscon

Michel Lehut a retracé l’historique de caméra qui s’appelait autrefois chantiers. Le premier numéro en 1966. Le tout premier bulletin a vu le jour à Noël 1959. Le diffuseur de caméra a un rôle essentiel, porter la Bonne Nouvelle parmi les Nouvelles, relais entre l’église et tous les habitants d’une paroisse. Etre proche de son quartier, il regarde, écoute, il y a des relations humaines, des gestes d’accueil. Catholique, Dieu aime tout le monde. Caméra doit être porté partout.Caméra a un rôle missionnaire : porter la Bonne Nouvelle pour les Nouvelles. Relais entre l’église et tous les habitants d’une paroisse. Etre proche des gens de son quartier, regarder, écouter, relations humaines.
420 diffuseurs pour le doyenné.
 
 

Mercredi 3 décembre :

 

10h: rencontre des enfants du caté

Nous étions 250 enfants, catéchistes et parents. Regrets des enfants que le Père Garnier n’était pas habillé en Evêque, mais tous n’ont pu poser leur question. La crosse un support motivant.

 

Gens du voyage :

 
Nous avons été très bien accueillis. On a pu discuter entre femmes et hommes, ainsi que 2 pasteurs protestants. Il y a 24 emplacements et 2 familles élargies. L’aire est très bien aménagée et très propre, elle est sécurisée. Il y a eu beaucoup de travail relationnel avec les gens du quartiers et eux-mêmes, afin d’accepter et d’être accepté. Temps de pose : 3 mois.
Tout ceci a été financé avec la CAPH et la CAF. Ces personnes vivent du RMI, de petits boulots.
 
 

Restos du cœur :

 
Bonne ambiance, sympathique. Impressionnant de voir que tous les bénévoles attendaient l’ouverture, et de voir tous les colis préparés. Très chaleureux et accueillant.
 

Rencontre des Maires :
 

4 maires sur 5 (un s’est fait représenté par un adjoint). Ils rencontrent tous les mêmes problèmes :
- même pauvreté
- nouveaux logements prévus partout
- Accueil pour les personnes en difficulté ou à mobilité réduite
- Inquiétude pour les jeunes
- Rénovation de l’habitat et des écoles
- Contrat jeunes (centre aéré, maison de jeunes.)
- Encadrement des cantines
Nous avons un taux de 30% de chômage.
Les maires essayent de travailler ensemble, malgré leur différence politique, car ils rencontrent les mêmes difficultés. Ils sont bien aidés par la CAPH, pensent tous à construire des logements sociaux, de retaper les écoles etc.…
Grande déception malgré tout pour les prud’homaux peu de votants !
Le père Garnier : défendre le dimanche, importance de la vie familiale, sportive, associative.
Beaucoup de réalisations ont pu être faites grâce à la CAPH, c’est un soutien énorme.
 

Associations :

 
Diverses et variées, elles manquent de relève. 1 à 2 associations par commune ont répondu à l’invitation personnelle reçue.
 
 

Maisons de retraite :

 
Sympathique, accueillis par une tasse de café et des chants. Notre Père a fait toutes les tables, dit un mot à chacun. Bon accueil de la direction.
 

Messe à Escaudain :

 
La communauté polonaise était clairsemée. Le repas a été partagé dans la convivialité et le partage.
 
 

Article publié par com com • Publié Lundi 15 déc 2008 - 16h11 • 7303 visites

Actualités de l'Eglise

Commentaires du dimanche 27 août
27 août 2017, 21e dimanche du Temps Ordinaire, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle...

Homélie du dimanche 27 août
21éme dimanche du Temps Ordinaire

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

JMJ 1997 : présentation des Journées mondiales de la Jeunesse, par Mgr Dubost.
JMJ 1997 : Discours d'introduction de Monseigneur Michel Dubost, alors évêque aux Armées.

Haut de page