Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Lundi 19 mars – Solennité de Saint Joseph

Ne le saviez-vous pas ?

LUC 2, 41-51a

 

St Joseph St Joseph  Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.

Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume.

 À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents.

Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances.

Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher.

C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses.

En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! »

 Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? »

Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.

Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis.

 

Alors que les docteurs de la Loi cherchent à faire disparaître Jésus, l’évangile, en cette fête de saint Joseph, nous rappelle qu’il en était autrement lors de ce pèlerinage à Jérusalem.

En effet, Jésus, alors âgé de douze ans - l’âge de la maturité religieuse chez les juifs -, fait l’admiration des responsables religieux dans le Temple, qui s’extasient sur son intelligence et ses réponses ; ils ne voient pas encore, en cet enfant, l’opposant qu’il faudra éliminer.

Jésus demeure néanmoins sous l’autorité de ses parents. Il semble n’avoir pas compris la peine qu’il leur a causée. Il ne présente aucune excuse. Il y a comme une incompréhension entre eux, comme cela arrive si souvent entre des parents et un jeune adolescent.

Par l’intercession de Joseph et de Marie, confions au Père les enfants et les adolescents de notre entourage, dont l’attente est souvent si forte, et dont le comportement nous déroute parfois.

Pour eux, souvent confrontés à l’absence de repères, faisons acte de confiance.

 

Fintxt4 Fintxt4  

Article publié par Service com • Publié Lundi 19 mars 2018 - 00h03 • 176 visites

Haut de page