Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Mardi 4 avril

Qui es-tu ?

JEAN 8,21-30

 

marcheur marcheur  En ce temps-là, Jésus dit aux Pharisiens : « Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller. » Les Juifs disaient : « Veut-il donc se donner la mort, puisqu’il dit : “Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller” ? » Il leur répondit : « Vous, vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. » Alors, ils lui demandaient : « Toi, qui es-tu ? » Jésus leur répondit : « Je n’ai pas cessé de vous le dire. À votre sujet, j’ai beaucoup à dire et à juger. D’ailleurs Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde. » Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père. Jésus leur déclara : « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même ; ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. » Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.

 

Jésus s’est révélé, peu à peu, tout au long de ce chemin de carême, m’invitant à le suivre malgré les turbulences de la vie ; me demandant de faire parfois des choix importants sur ce chemin difficile. Peut-être que les paroles de Jésus m’ont paru certains jours bien étranges. Pourtant, j’ai avancé, au long des semaines, avec confiance et désir.

Mais ce que j’apprends de lui aujourd'hui est bien déconcertant : « Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller ». Et moi qui veux le suivre, qui m’y attelle avec ce quart d’heure quotidien depuis quatre semaines ? A quoi tout cela a-t-il servi si je ne peux pas aller là où il va ?

Je prends le temps alors d’entendre la question des pharisiens : « Toi, qui es-tu ? ». Je la fais mienne et je donne à Jésus ma propre réponse, habité par ce que j’ai vécu depuis un mois :

 

toi, Jésus, tu es pour moi…

 

Et je poursuis ma route, les yeux levés vers celui que je reconnais.

Fintxt4 Fintxt4  

Article publié par Service com • Publié Mardi 04 avril 2017 - 00h03 • 90 visites

Actualités de l'Eglise

Œuvre d’Orient : lancement de l’opération « de Lourdes à Ninive »
Monseigneur Pascal Gollnisch, directeur de L'Œuvre d'Orient avait été particulièrement touché...

Mission de France : « Va trouver mes frères », soyons apôtres simplement
400 membres de la communauté Mission de France, prêtres, diacres et laïcs se sont réunis en...

Comment le Tour de France a t-il fait vivre le sanctuaire du Puy-en-Velay?
Le Puy-en-Velay (Haute-Loire) en tant que ville-étape accueillait cette semaine le Tour de France...

Délégation catholique pour la coopération : Témoignages de volontaires
A l'occasion de son année jubilaire, la Délégation catholique pour la coopération (DCC)...

Commentaires du dimanche 23 juillet
23 juillet 2017, 16e dimanche du temps ordinaire, commentaires des lectures bibliques,...

Haut de page