retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

27 mars 2011 - 3ème dimanche de carême

Donne-moi de cette eau
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 4, 5-42
27mars stp2011 27mars stp2011   Jésus arrivait à une ville de Samarie appelée Sykar, près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph, et où se trouve le puits de Jacob. Jésus, fatigué par la route, s’était assis là, au bord du puits. Il était environ midi. Arrive une femme de Samarie, qui venait puiser de l’eau. Jésus lui dit : “Donne-moi à boire.” (En effet, ses disciples étaient partis à la ville pour acheter de quoi manger.) La Samaritaine lui dit : “Comment ! Toi qui es juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ?” (En effet, les Juifs ne veulent rien avoir en commun avec les Samaritains.) Jésus lui répondit : “Si tu savais le don de Dieu, si tu connaissais celui qui te dit : “Donne-moi à boire”, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive.” Elle lui dit :“Seigneur, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond ; avec quoi prendrais-tu l’eau vive ? Serais-tu plus grand que notre père Jacob qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, avec ses fils et ses bêtes ?” Jésus lui répondit : “Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle.” La femme lui dit : “Seigneur, donne-la-moi, cette eau : que je n’aie plus soif, et que je n’aie plus à venir ici pour puiser.”
 
“Jésus, fatigué par la route… Donne-moi à boire.” Je contemple Jésus. “En me cherchant, tu t’es assis fatigué.” C’est ainsi que Jésus est devant moi. “Donne-moi un quart d’heure…”, “donne-moi à boire”, c’est la même demande. Le coeur à coeur avec Dieu peut déjà commencer. C’est en pauvre que Jésus rencontre cette femme. Je désire être comme Lui en toutes mes rencontres.
“Si tu savais le don de Dieu…” Cette confidence, je l’accueille pour moi-même… Réveille en moi mon vrai désir, désensable la source, toi seul Seigneur, tu peux faire ce travail.
“Le puits est profond.” La Samarie d’aujourd’hui, c’est mon coeur et c’est aussi le coeur du monde. Il y a tant de sécheresse. Qui pourra faire jaillir l’eau qui fait vivre ? Je repasse dans mon esprit les rencontres que je vis maintenant : qui pourra ouvrir le coeur de ceux que j’aime, à la vie de Dieu ?
“Seigneur, donne-moi cette eau-là.”

Je répète cette demande. La prière ouvre le désir. Elle fait de l’espace à Dieu pour qu’il puisse se faire torrent de vie ou simple source rafraîchissante.

Fintxt Fintxt  

Vous pouvez déposer un commentaire, une prière ... ici

Lire les paroles déposées ici

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié le Dimanche 27 mars 2011 - 00h00 • 2664 visites

keyboard_arrow_up