retour Vie du diocèse - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Merci Michel !

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » Prêtre, Michel a annoncé cet Amour du Christ durant toute sa vie. Il ne célèbrera plus mais nous devons puiser à l’Amour qu’il a servi dans le sacrement de l’Eucharistie.

Voir la vidéo de la célébration, cliquer ici. 
d'autres photos ici (François Moreau)
 Texte de l'homélie de Mgr Dollmann, cliquez ici.

Une action de grâce pleine d’Espérance malgré des cœurs lourds, des mines attristées et des larmes coulant sur les joues. Une collégiale comble (les 1200 feuilles distribuées), une chorale extraordinaire de plus de 100 choristes, des musiciens nombreux eux aussi, des jeunes, des moins jeunes,  toutes les générations sont là présentes, fruit des 33 ans du ministère sacerdotal de Michel !

Michel toujours le sourire aux lèvres, la joie au cœur et débordant de vitalité aurait compris notre douleur mais n’aurait pas voulu qu’on s’apitoie alors l’Eucharistie est belle, vivante, colorée et chantante !

Elle y mêle ses confrères prêtres, les diacres, les scouts, les enfants de l’éveil à la foi, du caté, du MEJ, des aumôneries de l’enseignement public, des animateurs en pastorale, du service de la catéchèse, le conseil épiscopal, ses amis et sa famille ! Une vaste assemblée de tous lieux et de tous milieux, un melting pot intergénérationnel qu’il aurait été fier de réunir pour un grand merci à Jésus.

Aujourd’hui, pardon Jésus mais les mercis étaient pour lui, pour toutes ses rencontres, ses amitiés, ses échanges, ses pélés, ses aventures petites ou grandes, ses chroniques, son humour, ses passions, son jardin et ses fleurs, ses conseils, ses rires, ses qualités, sa vie donnée au Christ et aux autres.

Mgr Dollmann est accompagné de Mgr Wintzer archevêque de Poitiers, il dit sa joie d’avoir accueilli hier dans le cadre du St Cordon Mgr Leborgne évêque d’Amiens, et partage avec nous aussi cette joie aujourd’hui dans un moment plus douloureux mais il est bon de pouvoir compter les uns sur les autres dans les joies comme dans les peines c’est une force et un soutien !

Michel repose au sol comme le jour de son ordination dans le geste de la prostration, notre archevêque tient à commencer par un merci envers celui qui nous réunit cet après midi, il se souvient de son arrivée dans le diocèse, de l’accueil particulier de Michel à Douai où très vite il l’avait emmené dans cette collégiale pour vénérer l’Hostie du Miracle (1254) ; Mgr Dollmann nous redit : «  le rayonnement de Michel a été évoqué depuis sa mort sur les réseaux sociaux et votre présence ici en témoigne de nouveau, qu’au cours de cette messe Jésus transforme notre peine en un chemin d’espérance »

C’est ensuite ses frère et sœurs qui prennent la parole pour nous parler surtout d’une de ses qualités : l’humilité, un don qu’il savait cultiver avec tous ! Ses sœurs ont ensuite partagé un des derniers textes écrits par Michel, un héritage pour nous tous ont-elles dit.

Le conseil épiscopal dont il a fait partie jusqu’au 31 août dernier prend à son tour la parole pour des mercis sur son esprit d’équipe, sa joie de vivre, son humour, son discernement, son amour de la nature et de la création, sa joie de s’émerveiller et de trouver du bon et du beau chez chacun de nous tous ! Marie-Thérèse nous rappelle son leitmotiv «  je crois que je vais dire une bêtise mais si on faisait …. » et ses coups de cœurs se transformaient souvent en une belle initiative pour le bonheur de tous !

On entre ensuite dans la cérémonie des funérailles avec le dépôt de la lumière par ses neveux et nièces, puis ses confrères prêtres déposent sur son cercueil son aube et son étole. Au pied de son cercueil une composition avec les fleurs et fruits de son jardin sa passion qu’il partageait avec tous !

Les textes choisis parlent d' amour bien sûr, de charité et de pardon. La messe se poursuit comme il l'aurait voulu: simple, tournée vers l'essentiel: le Christ ! Celui que Michel a annoncé et fait connaître à des centaines de jeunes devenus grands et rassemblés autour de lui pour une reconnaissance et un merci éternel ! Ils jouent, chantent, prient ou pleurent mais ils sont là. Ils se reconnaissent, se rassurent, se consolent et se souviennent, ils sont venus de loin ou pas, mais ils souhaitaient être à tes côtés pour ton passage vers l'autre rive !

L'émotion est grande lorsque prêtres et diacres, lumière à la main t'accompagne vers la sortie, ils te précèdent pour t'accueillir sur le parvis sous les applaudissements pour te dire une nouvelle fois merci; Tous te quittent là devant cette collégiale, comme au jour de l'Ascension " tu ne seras plus visible à nos yeux" mais pour beaucoup tu resteras dans nos coeurs.  Avec ton amie, la petite thérèse de Lisieux, nous attendons de toi une pluie de roses sur notre diocèse que tu as tant aimé servir !

 

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Lundi 09 septembre 2019 • 3974 visites

keyboard_arrow_up