retour Vie du diocèse - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Mot d'accueil par des membres du Conseil Épiscopal

M.Thérèse Delahaye : Xavier… 50 ans de sacerdoce dont 25 comme vicaire épiscopal. Une vie donnée à l’église à la suite du Christ. 

Bien des témoignages reçus depuis ton départ insistent sur ta grande ouverture d’esprit et de cœur.

Missions diverses mais toujours avec le souci d’être accueillant à tous ! Pour toi aucune situation aussi compliquée soit-elle n’était à rejeter, tout le monde savait trouver auprès de toi une oreille attentive, un cœur ouvert. On sait pourquoi ta maison était toujours ouverte….

Nous avons marché ensemble ! Attelés solidement pour mener à terme deux synodes ! Le 1er CAP 2000 il y a 20 ans que le décès subit du Père Delaporte a stoppé avant ses conclusions, mais dont les fruits sont encore visibles aujourd’hui avec les groupes de partage et solidarité quartiers. Le 2d en province il y a 5 ans. Ton souci dans ces deux aventures a été de donner la parole au plus grand nombre et notamment aux plus pauvres, aux plus éloignés de nos circuits d’Églises.

 

Marité Colpart : Une certitude, tu étais un homme d’Église mais de l’Église peuple de Dieu, ouverte aux évènements et aux réalités du monde !

Tu savais que la mission de l’Église se vit au cœur de ce monde.

Souvent tu participais au Cercle de silence à Valenciennes pour manifester ton soutien à la fois aux migrants et à tous les hommes et femmes engagés à leurs côtés.

Mgr Garnier t'a confié l'accompagnement de la solidarité dans toutes ses dimensions. Tu as toujours des idées lumineuses et il y a eu Festi'Frat en 2016 : tu en étais avec d'autres (parce que tu travailles toujours avec d'autres) un des maîtres d’œuvre. Ton objectif : être collectivement signes de la bienveillance et de la tendresse du Christ, en donnant la parole à tous, à commencer par les plus petits, en permettant à chacun d'exprimer son action de solidarité et ainsi permettre à nos communautés de goûter concrètement les fruits de la fraternité vécue telle que le Christ nous l'enseigne tout au long de l'Évangile.

 

M.Bernadette De Coninck : Cette ouverture tu pouvais la vivre sereinement parce que tu avais la foi chevillée au corps ! Ton appartenance à la famille spirituelle ignatienne Cor Unum, était le ciment et le ferment sur lequel tu t’appuyais et qui te ressourçait. La prière des carmélites, que tu as si souvent servies dans les célébrations de l’Eucharistie, a fécondé ton action pastorale.

M.Thérèse Delahaye : Vicaire épiscopal d’abord des doyennés urbains puis ruraux, puis comme vicaire général tu as accompagné avec patience, compréhension, diplomatie tes frères prêtres et doyens. Tu savais attendre que les cœurs et les esprits soient mûrs avant d’entamer des changements de nominations, de situations pastorales et économiques, (laissant parfois un peu d’ambiguïté dans les résolutions des problèmes).

Xavier durant toutes ces années d’aventures ecclésiales tu as été pour moi, pour nous un vrai frère ! Vous, le père Garnier et toi allez nous manquer !

Marie Bernadette De Coninck: Nous savons que vous allez continuer à servir le diocèse autrement et que nous nous retrouverons accueillis dans la joie et l’Amour du Seigneur.

Xavier, Père Garnier, Bernard, Jacques et tous ceux  qui ont rejoint le ciel continuez à veiller sur nous et tout le diocèse !

Article publié par Service communication • Publié Vendredi 16 novembre 2018 - 15h03 • 76 visites

keyboard_arrow_up