retour  Histoire et situation du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Notre-Dame de Grâce

Patronne du diocèse

Comme le bijou dans son écrin, vous trouverez dans la cathédrale de Cambrai, la ma­gnifique icône de Notre-Dame de Grâce. Cette icône est de l'école byzantine ou encore "dite de Saint-Luc". Dans un cli­mat de profondeur et de tendresse, Ma­rie incline la tête jusqu'à poser sa joue sur celle de son Fils. Quant à Jésus, il ca­resse le menton de sa mère et s'attache à elle de l'autre main ; c'est lui qui est au cœur de l'icône, se trouvant désigné par Marie, sa mère. Il est la source de toute grâce.

 

Selon l'iconographie authentique, Jésus est représenté avec un visage presque adulte : Jésus concerne l'existence de tous les hommes. Les regards sont éga­lement extraordinaires. Alors que les visages sont tournés tendrement l'un vers l'autre, nous nous trouvons nous aussi regardés par Jésus ! De même, Ma­rie nous regarde, encore que ses yeux se portent vers le lointain : la croix et la résurrection de Jésus... Enfin se trouvent réunies les deux bouches qui expriment la Parole : le Verbe de Dieu qu'est Jésus et le "oui" de Marie.

 

L'icône fut installée solennellement dans la cathédrale le 14 août 1452 et fut l'objet d'une immense vénération et d'un attachement sans faille. Des millions de personnes vinrent en pèlerinage : la foule des pauvres et des humbles... De même des notables comme Philippe le Bon et Charles le Téméraire, les rois Louis XI, François I", Henri IV, Louis XIV, les empereurs Maxi­milien et Charles Quint.

 

Fénelon célé­brait la messe chaque samedi au pied de Notre-Dame de Grâce. Le pape Léon XIII fit couronner Notre-Dame de Grâce le 14 mai 1894 dans la cathédrale métro­pole, laquelle fut érigée en basilique le 17 mars 1896.

Article publié par Cathocambrai • Publié le Lundi 18 avril 2011 - 14h12 • 2660 visites

keyboard_arrow_up