retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Chrétiens en détresse :
vingt-neuf ans en Arménie racontés à Cambrai par sœur Haguinta Mouradian

Du 22 au 28 janvier 2022, l’Aide à l’Église en Détresse (AED) organise la Nuit des Témoins dans cinq villes de France : Cambrai, Marseille, Albi, Chartres et Paris.

Ce lundi soir, la cathédrale de Cambrai a accueilli Sœur Haguinta Mouradian. Avant son témoignage poignant devant 450 personnes, elle nous a accordé un entretien à l'archevêché pour raconter son quotidien, dire ses souffrances, mais surtout son espérance. 

Du Liban à l'Arménie. "Je suis née au Liban, où mes grands-parents, rescapés du génocide, avaient fui. Je suis membre de la congrégation des sœurs arméniennes catholiques de l’Immaculée Conception. Je suis arrivée en Arménie en 1993 - j'avais 38 ans - après des missions au Canada et en Syrie, à Alep. Deux sœurs avaient déjà commencé cette nouvelle mission en Arménie deux ans avant moi pour aider les victimes du tremblement de terre qui a eu lieu le 7 septembre 1988."

Le contexte en Arménie. " La mission y était difficile : tout était détruit, il faisait très froid, les gens avaient tout perdu, mais nous avions confiance dans le Seigneur. Ils n'avaient ni eau, ni électricité, ni essence, ni travail. Notre rôle était de les soutenir dans ces moments-là. Depuis, le pays a beaucoup évolué. Nous avons élargi notre mission en Arménie, nous avons ouvert des centres éducatifs pour les enfants orphelins, une colonie de vacances, un centre pour les jeunes filles, un autre pour les personnes âgées et une chorale pour des orphelines. Nous avons également préparé des personnes de tout âge au baptême, à la confirmation." 

Le conflit. "Fin septembre 2020, l’Arménie a fait face à la dure réalité de la guerre en Artsakh * avec l’invasion des forces azerbaidjanaises. Les attaques menées sur les civils ont forcé 120 000 habitants à fuir leur maison. 6 000 familles ont trouvé refuge en Arménie. Notre mission était de sécher les larmes. Deux sœurs ont ouvert le camp d’été Notre-Dame d’Arménie à Dzaghkatsor, pour accueillir 50 familles (plus que 160 personnes), dont des personnes âgées, des mères et des enfants. Mais Dieu était présent pendant ces épreuves car au cours de leur séjour, 46 personnes ont été baptisées dans l’église apostolique de Ketcharis, à Dzaghkatsor. D’autres sœurs ont aussi accueilli chez elles au centre Boghossian, à Gyumri, 7 familles soit 35 personnes, des mères et des enfants sans abri."

La douleur. "La guerre d’Artsakh* a été aussi une source de grande douleur pour les sœurs et les familles du centre de Tashir, au nord de l’Arménie, là où je suis. Nous avons soutenu les enfants et les mères dont les époux et les fils luttaient à la frontière. Un jour, une triste nouvelle frappe à notre porte : un de nos élèves, Robert Mgertchian,âgé de 19 ans, est tombé héroïquement pendant la guerre. Ces 44 jours étaient très durs. En novembre 2021, 3 809 soldats âgés de 18-19 ans sont tombés. Que dire pour les mères des 2 199 jeunes soldats âgés de 18-19 ans qui ont disparu ?"

L'après-guerre. "Après le cessez-le-feu, plusieurs familles sont retournées en Artsakh*, mais bien souvent elles ont retrouvé leur logement délabré. Certaines d'entre elles ont même choisi de brûler leur propre maison avant de fuir, c’est dire combien leur souffrance et leur angoisse étaient profondes. Aujourd’hui, nous continuons de soutenir les familles déplacées des régions d’Artsakh* occupées par l’Azerbaidjan jusqu’à ce qu’une solution pérenne soit trouvée pour leur retrouver une maison. Nous prions le Seigneur pour la paix dans le monde entier, en Arménie et en Artsakh*."

propos recueillis par Samuel PETIT

photos DIOCESE DE CAMBRAI

- L'AED sera à Chartres (cathédrale Notre-Dame) mercredi et à Paris (Sacré-Coeur) vendredi pour les deux dernières étapes de la "Nuit des Témoins".

 

* Le Haut-Karabagh, Haut-Karabakh ou Artsakh, est une république autoproclamée de Transcaucasie.

Article publié par Service communication • Publié le Lundi 24 janvier 2022 • 1154 visites

keyboard_arrow_up