retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Ordination diaconale de Christophe et Michaël

C'est à Maubeuge, que de nombreux diacres, prêtres, amis et fidèles ont accompagné par les prières et leurs présences Christophe et Michaël.

Il y a un mois au même endroit était ordonné diacre en vue du sacerdoce, Julien Sauvé. Aujourd'hui ce sont deux pères de famille, Christophe et Michaël qui deviennent diacres permanents aux côtés de leurs épouses et leurs enfants. 

Un diaconat différent de celui de Julien qui se destine à devenir prêtre mais dans les deux cas diacres pour être au service du Christ et de nos frères et soeurs. 

Les deux candidats habitent Maubeuge, ils sont depuis longtemps engagés en paroisse dans la prépration mariage avec leurs épouses. Tous deux sont ou ont été membre de l'EAP (équipe d'animation de la paroisse) et connaissent les rouages d'une paroisse : les difficultés à trouver des bénévoles, les ressources humaines et financières, les enjeux au niveau des jeunes, des familles... Leur engagement devant leurs familles, amis et collègues prouvent aujourd'hui combien ils veulent aider la paroisse à grandir et s'agrandir... Leur vocation en a interpellé d'autres, a mis en route de nouvelles personnes et va permettre au clergé local de s'appuyer sur deux jeunes diacres pour la célébration des baptêmes et de mariages notamment. 

Au début de la célébration ils sont présentés par leur équipe d'accompagnement qu'ils ont rencontré régulièrement pour cheminer jusqu'au diaconat. Notre archevêque rappelle au début de la messe qu'ils sont d'abord et avant tout au service de leur famille, et sur leur lieu de travail. Christophe est directeur de l'Institution St Michel à Solesmes et Michaël est gardien de la paix à Maubeuge. Tous deux sont d'abord appelés pour être visages d'Eglise et annoncer l'Evangile sur leurs lieux de vie. Lorque l'évêque leur remet l'Evangéliaire, la formule qu'il emploie dit bien qu'ils doivent vivre de ce qu'ils ont lu et entendu dans l'annonce de la Bonne Nouvelle !

Le moment le plus important de la cérémonie reste la prostration ! Après l'invocation de l'Esprit Saint, les candidats s'allongent.. Dans ce geste d'abandon ils se donnent au Christ, à l'Eglise; c'est l'occasion pour eux sans doute d'un tête à tête avec Celui qu'il vont servir pour lui dire leurs craintes, leurs joies, leur petitesse devant la mission qui sera la leur ! Après cela une fois qu'on leur a remis leur étole, ils sont officiellement diacres et c'est au tour de la famille des diacres présents de venir les saluer. La situation sanitaire ne le permettant toujours pas, pas d'accolade ni d'embrassade mais un simple salut. Au-delà du masque, les regards disent longs sur la fierté qu'ont les plus anciens à accueillir deux petits nouveaux dans la famille. 

Ils se dirigent ensuite dans le choeur pour aider à la préparation de la table eucharistique. Leurs épouses les rejoignent peu avant la communion pour partager le corps et le sang du Christ. Car c'est ensemble qu'ils ont suivi la formation et cheminé, c'est à deux qu'ils partageront la tâche et vivront la mission. D'ailleurs les femmes ont accepté devant l'assemblée les changements qui incomberont à leur vie de famille suite à l'engagement de leur époux. 

C'est Christophe qui prend ensuite la parole pour remercier celles et ceux qui les ont appelé, aidé à cheminer jusqu'à ce jour. Ils sont nombreux : de leurs parents à leur équipe d'accompagnement, de leurs amis à leurs collègues, de la paroisse aux témoins rencontrés au hasard d'une formation....Merci pour vos prières et vos encouragements. 

A la fin de la célébration ils reçoivent leur lettre de mission. Puis avant le verre de l'amitié nous nous tournons vers la Vierge Marie.

Bonne route Christophe et Michaël, Agnès et Angélique: que votre mission vous amène vers de rencontres merveilleuses et vous aide à grandir dans la foi, l'espérance et la charité !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Samedi 13 novembre 2021 • 1354 visites

keyboard_arrow_up