retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Ordination diaconale de Lionel Kimbembé

A cause des mesures sanitaires strictes, c'est une nouvelle fois une assemblée masquée et dispersée qui a pu assister à la première étape de la vie d'ordonné de Lionel : le diaconat en vue du presbytérat en 2021!

Vidéo de la célébration, cliquer ici.
Autre reportage photos, cliquer ici.

 

15h00 : en l'église St Géry de Cambrai la procession se met en route : des servants, des séminaristes, des diacres, des prêtres, au milieu de celle-ci l'ordinand Lionel.

Présenté par l'abbé Romefort, responsable des vocations au Père Evêque pour être ordonné diacre, Mgr Dollmann demande si Lionel a les aptitudes requises à cette belle vocation. L'équipe d'accompagnement est donc appelée pour se faire entendre. Né au congo Brazzaville, il y a 30 ans c'est tout jeune qu'il demande à ses parents l'autorisation d'être prêtre. Mais c'est malheureusement depuis le continent africain que ceux-ci ont suivi la cérémonie d'ordination. Des études au séminaire de Strasbourg puis une demande vers le diocèse de Cambrai pour poursuivre son chemin de vie : il s'engage auprès des jeunes du doyenné de Cambrai, des enfants des écoles catholiques, il aide aux funérailles. Ceux avec qui il s'engage le décrivent comme une personne qui va au devant des autres, qui invite à la prière, qui aime le contact et qui passe bien auprès de toutes les générations. Le peuple chrétien s'étant exprimé positivement à cette ordination, la cérémonie peut commencer ....

Lionel s'avance et se présente à Mgr Dollmann devant lequel il s'engage au célibat . Lors de la liturgie de la Parole, Mgr Dollmann redit dans son homélie l'importance de l'Esprit Saint qui pour tous doit être un guide dans nos vies. En ces temps troublés où pour beaucoup de nos contemporains l'Evangile est devenu étrange, il est urgent de s'engager pour annoncer les joies de l'Evangile. Parfois nous n'avons plus le courage d'une vie de conviction et comme Paul Claudel le disait : l'Evangile est du sel, certains d'entre nous en font du sucre ! En ce temps de pandémie l'ordination d'un diacre dit aussi l'urgence au nom de l'Evangile d'accompagner les personnes jusqu'à leur dernier souffle, de prendre soin des petits, des plus fragiles. Il faut également tenir bon et se battre pour la sauvegarde de la création. Merci à Lionel, aux diacres, d'implorer l'Esprit Saint pour que nous trouvions en Lui la force de nous déclarer pour le Christ devant les Hommes !

Arrive ensuite la liturgie du sacrement de l'ordination, l'ordinand est invité à s'approcher de l'archevêque qui par plusieurs questions lui demande de s'engager devant l'assemblée, à chaque fois, Lionel répond " oui je le veux" . Ce dernier promet aussi de vivre en communion avec Mgr Dollmann et ses successeurs dans le respect et l'obéissance !

Pendant la litanie des Saints, Lionel se prosterne, ceux qui le peuvent s'agenouillent et tous prient pour l'ordinand; les saints et saintes de Dieu sont invoqués, quelques noms inconnus des européens viennent s'ajouter à la liste c'est ainsi que l'on invoque les martyrs de l'Ouganda, St Kizito ou St Charles Lwanga...Mgr Dollmann impose ses mains en silence sur la tête de Lionel puis dit la prière d'ordination.

Il est temps pour Lionel de revêtir l'étole et la dalmatique, il peut ensuite se diriger vers Mgr Dollmann qui lui remet l'Evangile " recevez l'Evangile du Christ que vous avez la mission d'annoncer, soyez attentif à croire à la Parole que vous lirez, à enseigner ce que vous avez cru, à vivre ce que vous aurez enseigné "

Après Mgr Dollmann, tous les diacres présents saluent par une inclinaison le nouvel ordonné en signe de baiser fraternel ! Une procession d'offrandres aux couleurs de l'Afrique se met en marche jusqu' à l'autel : bananes, cacahuètes salées ou sucrés, patates douces, agrumes et autres fruits sont apportés en signe d'action de grâce pour l'ordinand.

La messe se poursuit par le temps eucharistique, le nouveau diacre est accueilli à l'autel avec quelques uns de ses pairs. Il portera le calice à la doxologie. Avant le chant à Marie, Lionel adresse ses mercis en français mais aussi en dialecte africain pour ceux qui l'écoutent depuis le Congo Brazzaville. C'est avec beaucoup d'humour qu'il s'adresse aux paroissiens de Cambrai qui l'ont accueilli et qui ont la charge de l'affiner dans son cheminement....comme un bon "maroilles ou un "vieux lille"....

Comme le Saint Père il nous demande de prier pour lui, pour que le Seigneur poursuive en lui le travail de missionnaire qu'il a commencé !

 

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Samedi 17 octobre 2020 • 2250 visites

keyboard_arrow_up