retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

[Article et photos] Ordination diaconale en vue du sacerdoce de Placide

Agé de 39 ans ce jeune béninois, arrivé en France en 2016 a été ordonné diacre ce samedi 08 octobre en l'église St Géry de Valenciennes là où il est en insertion depuis septembre 2021.

14h30: c'est l'effervescence à l'église st Géry, la chorale diocésaine répète depuis plus d'une heure, les servants d'autel sont arrivés, le candidat à l'ordination aussi mais les diocésains sont peu nombreux; effectivement Placide n'est pas encore connu de tous mais la grâce d'assister à une ordination diaconale en vue du sacerdoce est tout de même assez rare, il serait donc beau que cette église se remplisse.... L'équipe liturgique du lieu acccueille en distribuant le livret qui permettra de suivre la messe; le temps ensoleillé va permettre une procession extérieure à travers le parc. 

15h00: les valenciennois pour la plupart ont pris place dans l'église, des amis béninois de Montargis sont là, une petite quarantaine de prêtres et diacres du diocèse sont présents pour entourer de leur amitié et prières celui qui donne sa vie au Christ et à l'Eglise diocésaine. L'horaire n'arrange effectivement pas ceux qui en paroisse ont des mariages ou des baptêmes à assurer ce samedi après-midi; mais nous ne doutons pas des prières des communautés et de leur pasteur en faveur de Placide aux messes de ce week-end !

La célébration débute donc en extérieur, une belle procession blanche s'avance parmi les fleurs et bosquets du parc, beaucoup de joie, de sourires sur les visages de ceux qui sont là. L'Eglise diocésaine accueille un petit nouveau au sein de la famille des diacres, c'est donc un jour de fête !

Le candidat semble ému lorsqu' il prend place dans l'église et voit ceux qui défilent devant lui, il pense probablement à ses parents défunts et à sa famille béninoise qui n'a pu faire le déplacement. Au premier rang se trouve son équipe d'accompagnement. C'est elle d'ailleurs qui prend la parole à la demande du Père Romefort, responsable du service des vocations, qui doit s'assurer que son candidat est apte au diaconat. A l'appel de son nom Placide s'avance en disant " me voici" 

4 personnes prennent la parole pour dire ce qu'elles pensent de lui et comment il a su s'intégrer dans les équipes où il travaille; aussi ses qualités au service des autres seront soulignées lors de cet exposé. Depuis son arrivée à Valenciennes, son investissement se fait au sein d'une école catholique: St Jean Baptiste, dans la préparation des baptêmes et également en catéchèse. A l'école, il prépare les enfants au sacrement de l'Eucharistie, il est apprécié de toute l'équipe éducative pour sa douceur, sa discrétion et son humour. En catéchèse, il invite les enfants à s'investir au service de l'autel pour mieux comprendre la messe, il forme ceux qui lui ont dit oui. Lors des préparations-baptêmes, il répond aux questions des parents avec patience. Dans sa mission, il rayonne du Christ et est heureux de vivre son célibat qu'il offre comme une offrande à Dieu.Toutes les personnes interrogées sont unanimes pour dire que Placide est apte à être ordonné diacre.

La messe d'ordination se poursuit donc avec le temps de la Parole. Après l'homélie de Mgr Dollmann, le candidat est invité à s'avancer vers l'évêque. La liturgie de l'ordination se poursuit avec l'invocation à l'Esprit Saint puis la litanie des saints. C'est le moment de la prostration et l'on confie Placide à la miséricorde de Dieu par l'intermédiaire de tous celles et ceux qui sont au ciel ! Après ce beau moment le candidat reçoit des mains des pères Launay et Hun les insignes qui le font diacre : l'étole, la dalmatique et il reçoit de Mgr Dollmann l'Evangéliaire. 

Après cela ses confrères diacres viennent tour à tour le féliciter en signe d'accueil au sein de leur famille. L'émotion de Placide est palpable, surtout quand il embrasse Marc, diacre strasbourgeois depuis une semaine qui l'avait accueilli chez lui à son arrivée en Alsace en 2016.

Avant de se rendre à l'autel, il accueille les offrandes qui lui sont apportées lors d'une procession au rythme du djembé et d'un chant béninois. Le candidat se détend, cette tradition africaine le réconforte, il chante de tout son coeur et ses yeux brillent pour ses amis de Montargis qui animent cette procession comme au pays. Il apporte les offrandes à l'autel et participe ensuite à la préparation eucharistique. Ses premières paroles sont de nous envoyer partager la paix du Christ avec nos voisins. Puis il portera la communion à la chorale. 

Puis vient le temps des mercis, nombreux, émouvants; c'est avec des larmes de joie qu'il les partage et avec humour qu'il les envoie à tous celles et ceux qui l'ont aidé pour que la journée soit belle. Il n'oublie personne : de la liturgie à la chorale, de l'organiste aux royés, du service de la communication aux confrères diacres, des absents aux amis, des prêtres aux fidèles, tous sont nommés et remerciés. Il a un merci particulier à ses parents défunts et son père spirituel : Mgr Dollmann qu'il connaît depuis 2016 et qui l'a aidé et suivi dans son parcours de séminariste. 

L'assemblée est ensuite invité à chanter Notre Dame du St Cordon pendant que Mgr Dollmann et le nouveau diacre déposent une gerbe de fleurs à ses pieds; Marie tient une grand place dans le coeur de Placide, on le sent et on le voit. Qu'elle veille sur lui et lui donne la force de poursuivre sa mission auprès des jeunes qu'il côtoie pour annoncer sans cesse l'Amour du Christ. 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Dimanche 09 octobre 2022 • 333 visites

keyboard_arrow_up