retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Ordination épiscopale de Mgr Marc Beaumont

Ce 16 mai 2021, en la cathédrale de l'Annonciation, l'abbé Marc Beaumont a été ordonné évêque de Moulins.

Voir la vidéo de la célébration, cliquer ici.

«  Je vous ai choisis, je vous ai établis » Nous l'avons chanté, nous l'avons vécu. 

Depuis le 29 mars, dans le diocèse de Cambrai et de Moulins, résonne en nous l'appel du pape François à faire du Père Marc Beaumont un des ses pasteurs. Mélange de sentiments, entre fierté, reconnaissance et tristesse. 

La date du 16 mai est annoncée : de nombreux clins d'Dieu nous font dire qu'il ne pouvait en être autrement, c'est le dimanche des communications sociales, les lectures du jour sont d'autres signes : la première nous parle du choix de Matthias comme apôtre et la seconde est celle qui correspond à la Parole de Vie des Focolari du mois de mai «  Dieu est amour : qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui ». Tout désigne l'évêque nommé de Moulins pour une ordination épiscopale ce 16 mai 2021 : focolari, responsable de la com' et appelé, comme Matthias !

Nous sommes une centaine de personnes du diocèse à nous rendre dans l'Allier pour ce bel événement : la pandémie limitant le nombre de places ! 

Alors que les invités se rendent à la cathédrale, l'ordinand prend le temps de faire visiter son bureau à sa famille. Détendu, confiant, tout est grâce pour le père Marc, il est sûr que la célébration ne démarrera pas sans lui !

Dernières consignes dans la sacristie avant le début de la célébration, il porte la calotte et une belle chasuble de fête. 

La procession débute, une vingtaine d'évêques l'accompagne pour cette nouvelle étape et dans quelques heures il sera officiellement l'un des leurs ! Parmi eux, deux ex-nordistes, Mgr Bruno Feillet et Mgr Jean-luc Garin. C'est Mgr François Kalist, archevêque métropolitain de Clermont, qui mène la célébration et demande si le diocèse a reçu la lettre du Saint Siège. Cette dernière est présentée et lue par un diacre de la paroisse. Le vicaire général, renommé à son poste à la fin de la célébration, présente le diocèse, avec beaucoup de simplicité et d'humour : on apprend en effet que le Père Marc Beaumont, issu du milieu agricole, ne sera pas perdu dans le pays bourbonnais riche de 500000 bovins et 100000 ovins. Il pourra s'appuyer sur le clergé composé de 32 prêtres et 17 diacres en activité. On lui présente également l'enseignement catholique comme une force qui draine près de 5000 élèves de la maternelle au post-bac !

C'est au tour de Marie-Bernadette De Coninck et du père Emmanuel Canart de présenter le candidat (texte complet ci-dessous). Tous deux rappellent ses origines d'homme de la terre, qui lui ont appris la patience, la persévérance et que bien souvent on récolte les fruits que d'autres ont semé et que l'on sème ce que d'autres après nous récolterons. Ils soulignent gentiment le mode d'emploi à la population moulinoise de leur nouvel évêque, qui sera plus dans le faire que dans le dire ! 

Après la liturgie de la Parole, arrive celle de l'ordination. Par le Veni Creator Spiritus, l'Esprit-Saint est invoqué pour que la grâce tombe sur l'ordinand et l'assemblée toute entière. 

Les trois évêques consécrateurs, Mgrs Kalist, Percerou et Dollmann, reçoivent l'engagement de l'ordinand. Ce dernier s'allonge ensuite pour la prostration, pendant que les fidèles chantent la litanie des saints ; ceux qui ont accompagné le Père Marc dans son ministère dans le Nord, ont été invoqués : saintes Maxellende, Pharaïlde et Rita, Notre Dame du Saint Cordon et Notre Dame de Grâce, saints Waast, Géry, Etton et Wasnon. 

Dans le silence de la cathédrale s'élève le bourdon alors que tous les évêques présents imposent les mains tour à tour, Pendant la prière d'ordination, l'Evangéliaire est placé au dessus la tête du père Beaumont... La gorge des cambrésiens se noue un peu plus. Mgr Kalist oint de Saint Chrême Mgr Beaumont puis lui remet l'Evangélaire que celui-ci présente à ses confrères et à l'assemblée. 

Mr Kalist remet ensuite l'anneau, la mitre et la crosse à Mgr Beaumont. Ainsi vêtu il devient ainsi le 13ème évêque de Moulins, quelques larmes coulent dans le camp des Hauts de France, l'émotion est palpable davantage lorsqu'il prend place dans sa cathèdre et est applaudi par les évêques, les prêtres, les focolari, les amis et la famille. Ces derniers réalisent désormais que Mgr Beaumont est bourbonnais !

Le collège épiscopal se dirige vers la cathèdre et chacun accueille par un baiser fraternel le petit nouveau dans leur rang ! La joie est particulièrement visible sur les visages de Mgr Bruno Feillet et Mgr Jean-Luc Garin. 

C'est désormais Mgr Beaumont qui dirige la célébration et poursuit la messe de son siège épiscopal avec le credo. La messe se poursuit, le chant de communion serre de nouveau les gorges de quelques cambrésiens «  je vous ai choisis, je vous ai établis », Effectivement l'installation officielle est actée et cette première messe épiscopale pour Mgr Beaumont marque pour ses ex-équipes un changement de berger ; l'équipe com', le groupe Parole de Vie des Focolari, les paroisses des Marches du Hainaut devront désormais avancer sans lui !

Avant de prier la Vierge Marie, le nouvel évêque de Moulins bénit ses fidèles (les anciens et les nouveaux), c'est d'un pas assuré qu'il arpente les allées de la cathédrale pour n'oublier aucun des présents qui attendaient cette bénédiction. En effet à la fin de la cérémonie, Mgr Beaumont ne s'attardera pas sur le parvis mais ira bénir les fidèles rassemblés en l'église Saint-Pierre pour suivre la cérémonie sur grand écran !

En ce mois marial, le collège épiscopal se rend à l'autel de Notre Dame de Moulins et prie Marie pour ce nouvel ordonné et la mission épiscopale qui sera désormais la sienne. 

La célébration touche à sa fin, un petit mot de remerciement de Mgr Beaumont indique que ses projets ne se feront pas sans jeunes, sans paroissiens, sans la volonté partagée de travailler ensemble avec et pour le Christ. 

 

Belle route Marc (il nous sera toujours difficile de dire Mgr). Que Notre Dame et saint Joseph éclairent ta route épiscopale. Et continue de partager la joie et l'espérance qui t'habitent depuis toujours.

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Lundi 17 mai 2021 • 1967 visites

keyboard_arrow_up