retour Vie du diocèse - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Ordination presbytérale de Felice

Une belle fête du Saint Sacrement à Douai, une belle fête pour le diocèse de Cambrai qui accueille parmi les siens un nouveau prêtre. Felice a été ordonné ce 23 juin en la cathédrale de Cambrai. Et si ces deux fêtes étaient liées ?

Pour voir la vidéo de la célébration, cliquer ici.

Fête-Dieu ou fête du Saint-Sacrement, nous célébrons ce dimanche le Corps et le Sang du Christ. Une fête qui affirme et honore la présence réelle de Jésus-Christ dans le pain et le vin consacrés pendant la messe.

Quelle plus belle fête que celle-ci pour ordonner un prêtre qui par la grâce de l’ordination, par ces mains ointes, par l’Esprit Saint invoqué et reçu, pourra consacrer le pain et le vin pour qu’ils deviennent Corps et Sang de Jésus-Christ.

Un grand jour donc pour Felice, sa famille, sa maman, son équipe d'accompagnement qui chemine avec lui depuis 3 ans, ses amis, les paroissiens, les diocésains, le clergé... La cathédrale prend vie dés 13h00, les premiers invités arrivent, l'église est fraîche, la température est agréable par rapport à l'extérieur !

La célébration débute dehors, le peuple des ordonnés (prêtres et diacres) arrive en procession jusqu'au parvis et entre dans la cathédrale trop petite une nouvelle fois ! A l'appel de son nom, l'ordinand s'avance et répond avec sourire et conviction " me voici" ; on sent chez Felice cette ultime étape très importante et cette envie d'y répondre de tout son coeur, son corps et son âme.

La sérénité qui se lit sur son visage en dit long sur ce qu'il vit intérieurement, il est prêt à donner sa vie au Christ et c'est ce que demande le Père Emmanuel Canart à l'équipe d'accompagnement. C'est avec humour que 4 membres de cette équipe viennent décrire ce qu'ils ont vécu depuis trois ans. "Felice ayant un parcours tout à fait atypique, la première année nous l'avons écouté, la deuxième année comme il n'avait pas terminé de nous détailler son cheminement, nous l'avons écouté et cette dernière année comme il avait des interrogations, des questions, des idées nous l'avons écouté ..."

L'équipe nous dit que c'est un homme de prière, son parcours au renouveau charismatique l'a forgé auprès de l'Esprit Saint qu'il invoque énormément, c'est aussi un homme rempli de sagesse et d'humilité pas seulement à cause de son âge mais les aléas de la vie l'ont pétri ainsi ! Il est avenant et aime la rencontre avec les gens.

Après cela, Mgr Dollmann conclut qu'il est apte à être appelé au sacerdoce et la célébration se poursuit avec l'assemblée qui approuve également ce choix en chantant le gloire à Dieu !

La liturgie de la Parole nous rappelle que la fête du Saint Sacrement est liée au prêtre; c'est avec Melkisédek puis saint Paul que nous redisons l'importance de l'Eucharistie dans la vie de Celui qui consacre le pain et le vin. Les fidèles ont besoin de cette nourriture pour vivre et recevoir l'Amour du Christ et le répandre ensuite " ils mangèrent et tous furent rassasiés" nous dit l'Evangile. Dans son homélie, notre archevêque insiste lui aussi sur l'importance de l'Eucharistie dans la vie du prêtre, certains vivant cet apostolat fécond jusqu'au péril de leur vie ! On pense au Père Jacques Hamel mais aussi à tous ces prêtres et chrétiens qui sont assassinés au cours de la célébration de la messe ( Sri Lanka à Pâques, au Burkina Faso...)

Après cela tous nous invoquons l'Esprit Saint , Felice s'engage ensuite à suivre les engagements qui lui seront confiés, à collaborer avec l'évêque, , à servir et guider le peuple de Dieu sans relâche; pendant la prostration, nous chantons les saints et saintes de Dieu. Felice s'abandonne dans les bras de Dieu et lui redit toute la confiance dans ce choix qu'il fait aujourd'hui devant tous. Quiétude et paix sur son visage confirment qu'il se laisse pétrir de l'Amour de Dieu qui l'envahit à cet instant....

Mgr Dollmann puis tous les prêtres présents imposent les mains à Felice, c'est une manière de lui dire qu'il est désormais des leurs, il vient de rejoindre par ce geste le presbytérium. Ce geste se termine par la prière d'ordination. Désormais prêtre on lui retire son étole de diacre, on lui pose celle du prêtre et il revêt la chasuble.

Felice rejoint Mgr Dollmann qui lui marque les deux mains du Saint Chrême puis lui remet la patène et le calice. Ces deux objets viennent confirmer le rôle premier du prêtre : faire mémoire du Christ et partager son Corps pour que les fidèles puisent sans fin à cette source d'Amour. Avant d'entrer dans la liturgie Eucharistique, Felice reçoit de l'évêque et de tous les prêtres le baiser fraternel.

La messe se poursuit, Felice près de l'autel rayonne. Il distribue la communion à sa famille et ses amis. La cérémonie touche à sa fin mais on ne peut se quitter sans invoquer la patronne du diocèse Notre Dame de Grâce, Notre Dame du Sacerdoce, la mère du Christ, la maman de tous les prêtres, celle qui veillera à ce que nos prières soient exaucées pour que le diocèse de Cambrai ne vienne jamais à manquer de prêtres !

La mission qu'on lui confie est celle d'être prêtre au service du doyenné de Pélève Scarpe aux côtés des abbés Boutteau et Sellier.

Felice prend la parole pour de nombreux mercis et une première homélie autour du "me voici", il redit son abandon, sa joie et sa confiance dans cette aventure ! Il nous invite ensuite à être des fervents de la charité et de ne pas avoir peur de témoigner de l'Amour du Christ. Il sort sous les applaudissements et passera quelque temps sur le parvis pour bénir Mgr Dollmann puis de nombreux prêtres, diacres et laïcs.

Un dernier clin Dieu vient le bousculer vers 17h30 : sa fille qui est sur le point d'accoucher a suivi en direct sur cathocambrai l'ordination de son papa et les premières contractions sont arrivées. Sans doute ce premier petit-fils, lui aussi voulait être de la fête et va pointer son nez le jour de l'ordination de son papy !

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Dimanche 23 juin 2019 • 1402 visites

keyboard_arrow_up