retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Ouverture de la châsse reliquaire des 5 sœurs Ursulines, martyres de la Révolution à Valenciennes

Ce jeudi deux juillet 2020 fut, pour la communauté des Ursulines de Valenciennes, une première étape vers la rénovation et l’intégration de la châsse reliquaire en l’église de Saint-Géry de Valenciennes.

En effet, en ce jour, le reliquaire contenant le corps des Sœurs Martyres de la Révolution a été offert au diocèse de Cambrai par la communauté de Saint-Saulve. À cette occasion, Monseigneur Vincent Dollmann a réalisé son ouverture afin de procéder par la suite à une étude scientifique des ossements en vue d’une meilleure conservation des corps dans la châsse.

Ce projet de donner à nouveau la possibilité aux fidèles de redécouvrir cette page de l’histoire valenciennoise s’inscrit dans une volonté de redécouverte des dévotions populaires et propres au diocèse de Cambrai. Aidée et accompagnée du Service de la conservation du patrimoine diocésain, Sœur Annie s’est beaucoup investie. Intarissable et incollable sur l’histoire de sa communauté, elle a à cœur de vivre l’aboutissement de cette démarche. Car il reste encore beaucoup à faire…

Cette châsse a été effectivement endommagée au cours des années. Cet élément de patrimoine remarquable nécessite une restauration, avant d’être officiellement installée à Saint-Géry. Ainsi, ce présent article appelle à la générosité. Pour ce faire, il vous est possible de vous rapprocher de la communauté de Saint-Saulve.

 

 

Alicia Prados-Espada

 

Mot de Soeur Annie Dru, Ursuline

Don de Ia chasse des Ursulines martyres de Valenciennes
02 juillet 2020

En présence de Monseigneur Dollmann et de Soeur Brigitte Brunet, Provinciale des Ursulines de France, Belgique, Espagne

Les Reliques sont les « restes moltels » des saints qui nous rappellent la fois leur condition humaine et leur vocation éternelle d'enfants de Dieu, notre condition humaine et notre vocation éternelle d'enfants de Dieu.

C'est avec leur corps que nos soeurs martyres ont agi, prié, travaillé, souffert et fait l'expérience de la mort la suite du Christ qui donne sa vie. Dans ces signes parvenus jusqu'à nous, Dieu veut nous manifester sa présence et faire éclater sa puissance. C'est lui qui agit travers ces signes. A Cologne, le 18 août 2005, Benoit XVI disait : Les Reliques des Saints sont des traces de la présence invisible mais réelle qui illumine les ténébres du monde, manifestant que le Régne de Dieu est au-dedans de nous. Elles crient avec nous « Maranatha, viens Seigneur Jésus ! »

Monseigneur, aprés avoir demandé et obtenu de Soeur Susan Flood, leur supérieure générale et de la Sacré Congrégation des Rites les autorisations nécessaires, les Ursulines, de tout coeur, vous font don de ce reliquaire qui sera vénéré en l'église Saint Géry de Valenciennes.

Nous prions nos soeurs de prendre sous leur protection, d'une maniére toute spéciale, le diocese de Cambrai qui fut et reste leur diocése et la ville de Valenciennes. Qu'elles nous accordent pour aujourd'hui, comme elles l'ont vécu hier, de trouver notre joie dans le service de I'éducation des jeunes. Qu'elles nous obtiennent les vocations sacerdotales, religieuses et de laics engagés dans I'EgIise qui sauront dire å leurs contemporains la beauté de la vie humaine et l'immense espérance que nous donne notre foi chrétienne.

 

 

 

Article publié par Service communication • Publié le Vendredi 31 juillet 2020 • 440 visites

keyboard_arrow_up