Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Dimanche 17 février 2013

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret "S'il te plaît donne-moi un quart d'heure" )

Un merveilleux chemin de libération

EVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT luc 4, 1-13
 
02 17 stp2013.jpg 02 17 stp2013.jpg   Après son baptême, Jésus, rempli de l’Esprit saint quitta les bords du Jourdain ; il fut conduit par l’Esprit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut mis à l’épreuve par le démon. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim. Le démon lui dit alors : “Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain.” Jésus répondit : “Il est écrit : ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre.”
Le démon l’emmena alors plus haut, et lui fit voir d’un seul regard tous les royaumes de la terre. Il lui dit : “Je te donnerai tout ce pouvoir, et la gloire de ces royaumes, car cela m’appartient et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela.” Jésus lui répondit : “Il est écrit : tu te prosterneras devant le Seigneur ton Dieu, et c’est lui seul que tu adoreras.”
Puis le démon le conduisit à Jérusalem, il le plaça au sommet du temple et lui dit : “Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : il donnera pour toi à ses anges l’ordre de te garder ; et encore : ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre.” Jésus répondit : “Il est dit : tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu.”
Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentation, le démon s’éloigna
de Jésus jusqu’au moment fixé.
 
Luc nous entraîne à contempler Jésus affronté à tous nos esclavages modernes : celui de toutes nos envies à fleur de peau, celui du “tout, tout de suite”, celui de la gloriole, du pouvoir, de la réputation.
Jésus n’échappe pas à ce combat, il y est confronté chaque jour et le mènera jusqu’à la dernière minute de sa vie d’homme : “Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même !” (Luc 23, 37).
Mais sa force, Jésus sait où la puiser. “Jésus, rempli de l’Esprit saint… conduit par l’Esprit…” Et pourtant, Luc insiste : le démon lui parle, l’emmène plus haut, le conduit à Jérusalem, le place au sommet du temple, essaie de le convaincre à partir d’un verset de psaume, il va jusqu’à “épuiser toutes les formes de tentation”.
Je contemple Jésus, confronté aux mêmes combats que moi.
Je lui demande la grâce de vivre avec lui ce choix délibéré qui est le sien : se laisser conduire pas à pas par l’Esprit saint.

Fintxt Fintxt  

 

Vous pouvez déposer un commentaire, une prière ... ici

Lire les paroles déposées ici

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Dimanche 17 février 2013 - 00h00 • 1165 visites

Haut de page