Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Dimanche 24 février 2013

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret "S'il te plaît donne-moi un quart d'heure")

Regard vers le Père

EVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT luc 9, 28b-36
 
Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il alla sur la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, son visage apparut tout autre, ses vêtements devinrent d’une blancheur éclatante. Et deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Elie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait se réaliser à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil, mais, se réveillant, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’en allaient, quand Pierre dit à Jésus : “Maître, il est heureux que nous soyons ici ; dressons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie.” Il ne savait pas ce qu’il disait. Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : “Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi, écoutez-le.” Quand la voix eut retenti, on ne vit plus que Jésus seul. Les disciples gardèrent le silence et, de ce qu’ils avaient vu, ils ne dirent rien à personne à ce moment-là.
 
“Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques…” Ces quelques mots peuvent suffire à mon entrée en prière. Jésus me prend avec lui. Je fais mémoire de toutes mes rencontres avec lui et je le remercie de m’avoir appelé à sa suite.
“Il alla sur la montagne pour prier.” Je m’abandonne à l’initiative de Jésus qui m’attire sur la montagne à la rencontre de son Père. Je dépose les mille turbulences de ma vie affective et j’entre dans le mouvement de la prière de Jésus.
“Son visage apparut tout autre.” “Qui regarde vers lui resplendira sans ombre ni trouble au visage” (Ps 33).
Le psalmiste l’avait annoncé : Jésus est celui qui regarde parfaitement son Père. La gloire de sa contemplation éclate soudain. “Eclaire ton visage”, “Montre-nous ton visage et nous serons sauvés” (Ps 79). Que de fois les psaumes ont répété cette demande ! “Rassasie-nous de ton amour au matin” (Ps 89). Je me laisse entraîner par toutes ces belles demandes, je me les répète en demeurant, moi aussi, dans l’émerveillement, avec saint Pierre.

Fintxt Fintxt  

 

Vous pouvez déposer un commentaire, une prière ... ici

Lire les paroles déposées ici

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Dimanche 24 février 2013 - 00h00 • 1103 visites

Haut de page