Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Sous le soleil de Lourdes, avec les Coll

Une vingtaine de jeunes de l’Enseignement catholique de notre diocèse passe actuellement sa deuxième semaine de vacances dans la cité mariale. Arrivés ce dimanche 21 avril à 23h30, ils profitent désormais pleinement de leur journée pour découvrir Lourdes

 Lundi 22 avril

 

Après une courte nuit, le groupe découvre la ville. Après la visite du moulin de Boly (le moulin où Bernadette passe 10 ans de bonheur au sein du famille aimante)  nous nous dirigeons vers le cachot (lieu où la famille se retrouve après des difficultés financières) puis l’église paroissiale où Bernadette reçut le baptême le 09 janvier  1844. Nous passons  ensuite par le presbytère, là où l’abbé Peyramale accueille la petite Bernadette après les apparitions.

De retour à la pension de famille, nous découvrons d’autres pélerins  et partageons ensemble le repas et l’animation qui suit le festin ! L’après midi, le service jeunes nous accueille : Moïse et Alexandre deux jeunes bénévoles nous font partager leur expérience de foi en visitant à nos côtés les Sanctuaires. Comme il est bon d’entendre dans la bouche de jeunes que Dieu est Amour et que grâce à Lui le bonheur est accessible sur cette terre.  Alexandre qui a dû affronter la maladie, découvre lors de celle-ci la présence de Dieu, il est baptisé en 2007 et s’engage depuis à vivre chaque année quelques jours au service jeunes  pour  annoncer et partager avec tous ceux qui passent à Lourdes !

Ensuite  le film « je m’appelle Bernadette » aide les jeunes à revivre  ce qu’a vécu Bernadette en 1858 ! Le caractère de cette jeune fille de 14 ans est surprenant pour l’époque, elle n’a pas peur des gendarmes et procureur, elle affronte  les insultes et les outrages avec force et courage ! Elle ne sait ni lire ni écrire mais ne se laisse pas faire et fait preuve de plus d’intelligence que ceux qui la menacent !

De retour à la pension et après le repas, le groupe se retrouve pour faire plus ample connaissance : une petite veillée festive entre chants et jeux.

Pour conclure la journée, nous célébrons la messe dans l’oratoire.

La nuit fut réparatrice pour les corps et les âmes, une chance pour démarrer la seconde journée …

 

Mardi 23 avril

 

Le groupe après le petit déj’, vit une catéchèse autour du Père ; à partir des expressions que chacun remonte sur le Père ( miséricordieux, Amour, Tendresse, Chemin, vie et vérité, un ami, quelqu’un à qui on se confie ….), une temps d’échanges permet à tous de comprendre qu’on peut être chrétien tout seul, que l’isolement ne conduit pas à l’Amour de ses frères. Dans chacun de ceux que nous rencontrons il y a Dieu, ne pas communiquer avec notre prochain c’est s’éloigner de Dieu !

Le premier commandement que Jésus nous donne est de nous aimer les uns les autres comme notre Père l’a fait, alors s’inquiéter du sort de nos frères nous permet de nous approcher davantage de Dieu !

Dieu est notre roc : nous allons demander l’aide de nous appuyer sans cesse sur Lui en touchant le rocher de la grotte. Chacun présente à Marie les intentions qu’il porte en lui et qu’on lui a confiées !

L’Après midi un temps à la chapelle de l’Adoration nous permet d’être un peu plus proche de ce Dieu-Amour et  les jeunes sont ensuite invités à écrire une lettre à leur Père du Ciel !

Après ce tête à tête avec Dieu, le pavillon des missions nous accueille pour nous présenter le parcours de deux jeunes qui ont parcouru le monde après leurs études de commerce. Ils nous montrent au travers de leur vidéo les difficultés des chrétiens de Turquie, D’Irak, du Sénégal, de Papouasie…. Des populations catholiques qui sont minoritaires dans ces pays mais qui vivent une foi vive et remplie d’une espérance que nous semblons avoir perdu en Occident !

Les jeunes ont également fabriqué  un chapelet missionnaire et pourrons désormais prier aux couleurs des cinq continents !

La journée s’achève de nouveau par la messe célébrée dans la chapelle st Gabriel dans la basilique supérieure.

 

Mercredi 24 avril

 

La matinée s’est déroulée dans la basilique Saint Pie X, autour de 15000 personnes pour  la messe internationale … 6 de nos jeunes ont eu la chance de participer à la procession des offrandes, ils ont été béni par l’évêque d’Alençon ;  et  à la sortie leurs impressions disaient l’émotion ressentie lors de la montée des marches vers l’autel …

La visite à l’OCH était très attendue et personne n’a été déçu, nous avons rencontré Didier que la vie n’a pas épargné, son témoignage est un vrai hymne à la vie et aux droits à la différence ! A 4 ans on lui découvre une maladie proche de la maladie des os de verre, plus de 50 fractures dans sa vie, une espérance de vie de 18 ans maximum d’après les docteurs rencontrés après le diagnostic posé ! Il en a aujourd’hui  66 et les a tous entourés !!! A 21 ans on lui coupe la jambe droite il vivra 40 ans avec une prothèse ce qui ne l’empêchera en rien de vivre normalement d’avoir un métier, de se marier …

Deux situations lui rappellent son handicap : le regard des gens qui oscille entre pitié et moquerie, et les accès par escalier s sans plan incliné ou accès handicapé. Excepté cela il se trouve et vit comme les autres, se déplace en voiture ou scooter, pour aller sans cesse à la rencontre des autres, cela fait 6 ans que cela dure ! Il vit près de Lourdes et a promis  à la suite de son cancer des reins de témoigner  si Dieu lui accordait encore de vivre sur cette terre.

Les jeunes sont ravis et une phrase résume leur ressenti : «  j’ai vu en Didier tout ce que j’étais venu chercher à Lourdes ! »

Après ce grand moment nous avons écouté la catéchèse sur Jésus présenté par Dominique , petits et grands avons apprécié ce temps de mise au point par rapport aux différentes religions et comment Jésus est perçu dans celles-ci…

La visite du château fort a permis de clôturer l’après-midi de manière originale.

La procession aux flambeaux regardée d’en haut le mardi a été vécue ce mercredi et nous a permis avec des milliers d’autres pèlerins de Rennes, d’Alençon, de St Brieuc, d’Anjou ou d’Avignon de méditer les mystères joyeux

Deux jours encore pour poursuivre cette belle aventure, sachez que nous sommes en union avec toutes les familles, nous portons vos intentions à la grotte ….

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Jeudi 25 avril 2013 • 2725 visites

Haut de page