Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Lettre aux diocésains de Cambrai

Cher(e)s ami(e)s,

 

La nouvelle sera officielle ce vendredi 28 juin à 12h00. Le Pape François me nomme évêque auxiliaire du diocèse de Reims auprès de Mgr Thierry Jordan.

 

Vous vous doutez des sentiments mélangés qui m’habitent au moment où je vous écris.

 

Une grande joie de recevoir une telle mission qui me conduira à découvrir d’autres visages, une autre terre et une autre histoire avec les grandes diversités qui existent entre le pays des Ardennes et celui de l’arrondissement de Reims.

 

Mais aussi une grande émotion de quitter le diocèse de Cambrai où j’ai grandi et mûri et où j’allais fêter mes 25 ans d’ordination le 1 octobre. J’aurai vécu au milieu de vous et grâce à vous une vie heureuse dont l’essentiel – excepté le temps des études et du séminaire de Lille – aura été au service du Valenciennois, d’abord comme aumônier d’étudiants et vicaire puis comme recteur de la Basilique de Notre-Dame du Saint-Cordon et co-responsable du Millénaire et enfin comme curé-doyen de Valenciennes. Je n’oublie pas les 9 années où les prêtres m’ont confié la charge de Secrétaire du Conseil Presbytéral ni non plus la dernière mission que notre archevêque François Garnier m’avait confiée, la Formation permanente. Et que dire des 15 ans auprès du Service Diocésain de la Pastorale Familiale !

 

A tout cela s’est ajoutée une part importante d’enseignements où j’ai trouvé beaucoup de joie. Que ce soit aux séminaires de Lille, d’Issy-les-Moulineaux, de Reims ou des GFU sans parler des nombreuses sessions au Maroc et autres conférences ou retraites.

 

Mille mercis pour la confiance des uns et des autres. Mille pardons pour toutes les fois où mon ministère n’a pas été à la hauteur de vos espérances. Et c’est bien conscient du vase d’argile que je suis que j’accueille cette nouvelle mission d’évêque auxiliaire.

 

Je voudrais dire combien ma joie la plus grande fut de travailler avec des équipes. Je leur dois beaucoup. De voir combien, malgré les fatigues et les difficultés, l’amour de l’Eglise et de l’Evangile finit par l’emporter, fut-ce au prix des efforts personnels de tous, m’a toujours impressionné. Je veux leur exprimer toute ma gratitude et ma reconnaissance fraternelle.

 

Les nominations épiscopales se font sans prévenir et donnent, à ceux qui la reçoivent, l’impression de partir au milieu du gué. Il en est toujours ainsi. Qui pourra jamais dire qu’il a achevé sa ou ses missions ?

Je quitterai Valenciennes définitivement avant le tour du Saint-Cordon pour ma nouvelle résidence principale à Charleville-Mézières. Je disposerai aussi d’un pied-à-terre à Reims. L’ordination épiscopale aura lieu le dimanche 22 septembre 2013 à 15h30 en la cathédrale de Reims. Vous y êtes, bien sûr, tous invités et espérés. Ce n’est pas encore trop loin.

 

La proximité de l’été et mon départ définitif juste après les vacances font que la messe d’en revoir aux valenciennois aura lieu ce dimanche 30 juin 2013 à 10h30 en l’église St Géry.

 

Restons amis et prions les uns pour les autres.

 

P. Bruno Feillet

Article publié par Service com • Publié Vendredi 28 juin 2013 • 1640 visites

Haut de page