Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Lundi 10 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret "S'il te plaît donne-moi un quart d'heure" )

Choisis ton camp

 

EVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT MATTHIEU 25, 31-46

 

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : “Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siègera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres : il placera les brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche.

Alors, le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” Alors, les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? Tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? Tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? Tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? Tu étais nu, et nous t’avons habillé ? Tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?” Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.””

Alors, il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.” Alors, ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?” Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait.” Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle.

 

Ce récit de l’Evangile est représenté au-dessus du portail central de nombreuses cathédrales. Il est appelé : “Le jugement dernier”.

“Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, Il siègera, Il placera à sa droite et à sa gauche”, nous voyons s’effectuer une séparation.

Il y a d’un côté, ceux qui ont vu, la faim, la soif et toutes autres formes de misère et sont intervenus pour alléger ce poids écrasant. Et de l’autre, ceux qui n’ont pas agi parce qu’ils n’ont pas vu.

Jésus mettrait-il les bons d’un côté et les mauvais de l’autre ?

Ce qu’il dit à la fin de ce passage peut m’éclairer : chaque fois que vous l’avez fait ou “que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait” ou “à moi que vous ne l’avez pas fait.”

Je reçois cette invitation à voir dans la personne du petit, du pauvre, de l’homme dans le besoin, “mes frères”, la personne de Jésus, à le voir lui, Jésus. Je laisse retentir en moi cet appel : “Choisis donc la vie.”

Fintxt Fintxt  

Vous pouvez déposer un commentaire, une prière ... ici 

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Lundi 10 mars 2014 - 00h00 • 949 visites

Haut de page