Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Jeudi 27 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret "S'il te plaît donne-moi un quart d'heure" )

0327 stp2014 0327 stp2014  

Libérés ou enlisés ?

 

EVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT LUC 11, 14-20 ; 23

 

Jésus expulsait un démon qui rendait un homme muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet se mit à parler, et la foule fut dans l’admiration. Mais certains se mirent à dire : “C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons.” D’autres, pour le mettre à l’épreuve, lui réclamaient un signe venant du ciel. Jésus, connaissant leurs intentions, leur dit : “Tout royaume divisé devient un désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres. Si Satan, lui aussi, est divisé, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons. Et si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsentils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Mais si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est survenu pour vous. (...) Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse.”

 

Contemplons Jésus à l’oeuvre alors qu’il expulse un démon d’un homme muet. Cet homme est libéré et peut enfin parler.

Avec la foule, je rends grâce pour ce bien reçu.

Mais dans la foule, certains n’entrent pas dans ce mouvement d’admiration. Ils cèdent à la jalousie et mettent Jésus à l’épreuve. Ils refusent le signe. Ils demeurent sourds.

La jalousie est le démon qui les tient.

Jésus contrecarre ses adversaires, il s’appuie sur leurs propres remarques : elles sont “sans fondement”.

Il fait bien plus encore. Il annonce avec certitude : “Le règne de Dieu est survenu.” Il est donc temps de se tenir prêt avec lui. Son invitation m’entraîne dans une voie claire à sa suite, un chemin qui rassemble avec lui.

Au terme de ce temps de méditation, je peux demander au Seigneur de m’aider à être davantage à l’écoute des signes de sa présence, de les reconnaître chez l’autre sans jalousie, et d’en rendre grâce de tout coeur.

Fintxt Fintxt  

Vous pouvez déposer un commentaire, une prière ... ici

Lire les paroles déposées ici

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Jeudi 27 mars 2014 - 00h00 • 718 visites

Haut de page