Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Dimanche 30 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret "S'il te plaît donne-moi un quart d'heure" )

0330 stp2014 0330 stp2014  

Voir, croire

 

EVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT JEAN 9, 1-11. 35-38

 

En sortant du temple, Jésus vit sur son passage un homme qui était aveugle de naissance. Ses disciples l’interrogèrent : “Rabbi, pourquoi cet homme est-il né aveugle ? Est-ce lui qui a péché, ou bien ses parents ?” Jésus répondit : “Ni lui, ni ses parents. Mais l’action de Dieu devait se manifester en lui. Il nous faut réaliser l’action de celui qui m’a envoyé, pendant qu’il fait encore jour ; déjà la nuit approche, et personne ne pourra plus agir. Tant que je suis dans le monde, je suis la Lumière du monde.” Cela dit, il cracha sur le sol et avec la salive il fit de la boue qu’il appliqua sur les yeux de l’aveugle, et il lui dit : “Va te laver à la piscine de Siloé” (ce nom signifie “Envoyé”). L’aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait. Ses voisins, et ceux qui étaient habitués à le rencontrer — car il était mendiant —, dirent alors : “N’est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ?” Les uns disaient : “C’est lui.” Les autres disaient : “Pas du tout, c’est quelqu’un qui lui ressemble.” Mais lui affirmait : “C’est bien moi.” Et on lui demandait : “Alors, comment tes yeux se sont-ils ouverts ?” Il répondit : “L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, il m’en a frotté les yeux et il m’a dit : va te laver à la piscine de Siloé. J’y suis donc allé et je me suis lavé ; alors, j’ai vu.” Ils lui dirent : “Et lui, où est-il ?” Il répondit : “Je ne sais pas.” On amène aux pharisiens cet homme qui avait été aveugle. Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. A leur tour, les pharisiens lui demandèrent : “Comment se fait-il que tu vois ?” Il leur répondit : “Il m’a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et maintenant je vois.”... Jésus apprit qu’ils l’avaient expulsé. Alors, il vint le trouver et lui dit : “Crois-tu au Fils de l’homme ?” Il répondit : “Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ?” Jésus lui dit : “Tu le vois, et c’est lui qui te parle.” Il dit : “Je crois, Seigneur”, et il se prosterna devant lui.

 

Ouvrir les yeux, accueillir le Christ, son Evangile. Comme l’homme plongé dans la nuit depuis toujours. Ce n’est pas sa faute, dit Jésus, mais à cause du péché du monde. Situation effrayante car tous s’y sont habitués, même lui. Jésus le voit mendiant, comme il nous voit pauvres et démunis.

Lui, “la Lumière du monde”, ne veut pas nous abandonner aux ténèbres.

L’action de Dieu nous délivre du péché, du mal et de la mort.

Le baptême réalise cela pour chacun. Et le sacrement du pardon renouvelle cette grâce. Allons-nous résister comme les pharisiens, et nier que nous sommes aussi dans le péché ?

C’est notre liberté : la guérison est offerte, mais nous pouvons la refuser. Que choisirons-nous ?

Jésus n’agit pas seul : l’aveugle doit se laver pour voir la lumière. Malgré l’amour de Dieu, nous ne devenons pas chrétiens sans plonger dans l’eau du baptême. Toujours, Jésus nous fait revenir à la question essentielle : “Crois-tu au Fils de l’homme ?” Et moi, puis-je répondre : “Je crois, Seigneur” ?

Fintxt Fintxt  

Vous pouvez déposer un commentaire, une prière ... ici

Lire les paroles déposées ici

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Dimanche 30 mars 2014 - 00h00 • 595 visites

Actualités de l'Eglise

Œuvre d’Orient : lancement de l’opération « de Lourdes à Ninive »
Monseigneur Pascal Gollnisch, directeur de L'Œuvre d'Orient avait été particulièrement touché...

Mission de France : « Va trouver mes frères », soyons apôtres simplement
400 membres de la communauté Mission de France, prêtres, diacres et laïcs se sont réunis en...

Comment le Tour de France a t-il fait vivre le sanctuaire du Puy-en-Velay?
Le Puy-en-Velay (Haute-Loire) en tant que ville-étape accueillait cette semaine le Tour de France...

Délégation catholique pour la coopération : Témoignages de volontaires
A l'occasion de son année jubilaire, la Délégation catholique pour la coopération (DCC)...

Commentaires du dimanche 23 juillet
23 juillet 2017, 16e dimanche du temps ordinaire, commentaires des lectures bibliques,...

Haut de page