Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Lundi 7 avril

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret "S'il te plaît donne-moi un quart d'heure" )

Je ne suis pas seul

 

EVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT JEAN 8, 12-20

 

Jésus parla aux Juifs : “Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie.” Les pharisiens lui dirent alors : “Tu te rends témoignage à toi-même, ce n’est donc pas un vrai témoignage.” Jésus leur répondit : “Oui, moi, je me rends témoignage à moi-même, et pourtant c’est un vrai témoignage, car je sais d’où je suis venu, et où je m’en vais ; mais vous, vous ne savez ni d’où je viens, ni où je m’en vais. Vous, vous jugez de façon purement humaine. Moi, je ne juge personne. Et, s’il m’arrive de juger, mon jugement est vrai parce que je ne suis pas seul : j’ai avec moi le Père, qui m’a envoyé. Or, il est écrit dans votre Loi que, s’il y a deux témoins, c’est un vrai témoignage. Moi, je me rends témoignage à moi-même, et le Père, qui m’a envoyé, témoigne aussi pour moi.” Les pharisiens lui disaient : “Où est-il, ton père ?” Jésus répondit : “Vous ne connaissez ni moi ni mon Père ; si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père.” Il prononça ces paroles alors qu’il enseignait au temple, du côté du Trésor. Et personne ne l’arrêta, parce que son heure n’était pas encore venue.

 

Vient d’avoir lieu le face-à-face entre Jésus, les scribes et les pharisiens qui lui amenaient une femme surprise en flagrant délit d’adultère.

Le combat entre les ténèbres et la lumière s’intensifie. Jésus le vit dans tout son être. Et c’est au coeur de ce combat, le sien, le nôtre, le combat de notre monde aujourd’hui que Jésus proclame en plein temple : “Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie.”

Laissons pénétrer cette parole en nous, si profondément qu’elle puisse resurgir. Qu’elle soit notre force au temps du combat quand, en nous et autour de nous, s’affrontent confiance et soupçon, vérité et mensonge, foi et doute, espérance et découragement, miséricorde et condamnation… Cette force dans l’adversité, Jésus nous dit où il la puise : “Je ne suis pas seul : j’ai avec moi le Père qui m’a envoyé.” Je demande à l’Esprit saint d’enraciner au fond de moi ces paroles de Jésus.

Fintxt Fintxt  

Vous pouvez déposer un commentaire, une prière ... ici

Lire les paroles déposées ici

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Lundi 07 avril 2014 - 00h00 • 820 visites

Haut de page