Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

L'étoile de Noël

Les parents et enfants de l'école St Joseph de Solesmes se sont rassemblés le samedi 20 décembre dans l'église pour un temps de célébration autour d'un conte de Noël " l'étoile de Noël"

le Samedi 20 décembre 2014

Pour la deuxième fois cette année il y avait classe un samedi ! Ravis les enfants sont arrivés avec parents et grands-parents pour vivre la célébration de Noël. Les classes avaient travaillé autour du conte " l'étoile de Noël" et tous étaient impatients de voir ce que chacun avait à apporter !

Leurs réflexions les avaient amener à parler des gestes du coeur (aimer et prier) et ceux que l'on pouvait faire avec les mains ( donner, partager, aider, relever)

Chaque classe a donc apporté au cours d'une procession d'entrée une guirlande de mains et une de coeurs pour entourer et embellir la crèche posée devant l'autel.

 

Le conte :

Dans un village il y avait un homme que tous avaient surnommé "Coeur de Pierre", il passait ses journées à compter l'argent de ses récoltes et ne voyait jamais personne... La veille de Noël, petits et grands se rendent sur la place du village pour y installer la crèche. Les enfants attendaient de voir l'étoile briller de mille feux !

Et voilà que l'étoile se place juste au dessus de la maison de Coeur de Pierre, ce dernier regarde sa maison aux murs gris et tristes et il se met à pleurer.

Les enfants guidés par l'étoile viennent frapper à la porte de Coeur de Pierre qui les invite à entrer ! La lumière que dégage cette étoile de Noël a transformé ce vieil homme et elle a aidé les enfants à surmonter leur peur.

Le mime offert par les enfants montrent qu'ils ont bien compris l'importance du message.

 

Que peut bien nous apporter au XXIème siècle cette lumière de Noël ?

Des Coeur de Pierre, il y en a encore aujourd'hui , parfois nous pouvons l'être aussi...

Nos jugements trop hâtifs, nos désirs de ne pas faire d'efforts pour un voisin, une voisine, un collègue....

Peut-être que la lumière arrivée de Bethléem, que le rayonnemnt de cette naissance peut redonner joie et paix autour de nous ? Aussi nous aidera-t-elle à faire un pas pour un pardon, un partage, un sourire ?

 

C'est ce qu'ont essayé de montrer au cours de cette célébration de Noël, les acteurs et participants.... Il y avait de la joie chez les enfants qui chantaient, de la fierté et des sourires chez les parents et l'abbé Tchitembo a rappelé effectivement que cette lumière était présente partout où on répandait de l'amour pour les autres ! Et

le chant d'entrée le disait aussi " toi le pauvre, toi mon frère tu as du prix à mes yeux"

 

Noël c'est aussi penser à ceux qui sont loin, qu'on ne connaît pas mais que nos prières peuvent soulager alors dans cet esprit qu'une prière universelle nous a uni :  au Bénin et aux 60 ans de vie religieuse fêtés ce même jour, à la douleur des familles pakistanaises qui ont perdu un enfant tué dans leur école, à la France et ses habitants particulièrement les exclus...

 

Après un chant final mimé " une main qui s'ouvre, une main qui donne",

dans une chaleureuse ambiance, tous se sont souhaités : "Joyeux Noël et bonnes vacances"

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Mardi 23 décembre 2014 • 1488 visites

Actualités de l'Eglise

Narthex : Un été riche en découvertes artistiques
La revue numérique Narthex est pensée comme un espace de dialogue entre la société et...

La cité du vin à Bordeaux
Le 28 juin 2007, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la...

Fête de la musique : A la découverte de la musique liturgique
Pour la Fête de la musique célébrée ce 21 juin, nous vous proposons de découvrir le...

Sortie du livre : « Tous utiles, tous acteurs »
A l’occasion de la sortie du livre : « Tous utiles, tous acteurs »,...

117 ordinations prévues pour l’année 2017
Comme chaque année, à proximité de la fête des Saints Pierre et Paul, Apôtres (29 juin), des...

Haut de page